Rhun Hir ap Maelgwn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhun ap Maelgwyn (492? - †582?) (En latin : Rugenus, en anglais : Run), surtout connu sous le nom de Rhun Hir ("le Long"), était un roi de Gwynedd, un royaume qui fait aujourd'hui partie du Pays de Galles.

En succédant à son père (vers 547 ou 549), Maelgwn Hir ap Cadwallon, Rhun reçut ce qui était alors le royaume le plus puissant de l'île de Bretagne. Il se retrouva embrouillé dans une dispute dynastique avec Elidyr Llydanwyn, roi de Rheged. Ce dernier avait épousé la sœur de Rhun et s'estimait en conséquence l'héritier légitime de Gwynedd. Il tenta une invasion qui échoua, et dans laquelle il perdit la vie. Mais les cousins d'Elidyr, Rhydderch Hen de Strathclyde et Clydno Eiten de Lothian, restèrent des rivaux acharnés de Rhun et de son demi-frère, Brude, le chef des Pictes du sud. Rhydderch et Clyndo, aidés du frère d'Elidyr, Cinmarc, pillèrent la ville d'Arfon (aujourd'hui appelée Caernarfon) sur l'île d'Anglesey.

Rhud riposta en levant une armée à travers tout le nord du Pays de Galles et de l'Angleterre, et, à travers son alliance avec Brude, le sud des terres des Pictes. Bien que son autorité fut reconnue de tous, Rhun manqua de ressources pour maintenir le contrôle administratif d'une zone aussi large, et finit par signer la paix avec Peredur de York et retourna dans le Gwynedd, probablement au milieu des années 560. Bien que son règne dura encore une vingtaine d'années, on sait peu de chose de ses agissements.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (Londres 1998) (ISBN 1841190969) « Rhun Hir Gwynedd c549 - ?580s » p. 143-144.