Rex Ingram (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rex Ingram.

Rex Ingram

Description de l'image  Rexingram2.jpg.
Nom de naissance Reginald Ingram Montgomery Hitchcock[1]
Naissance 15 janvier 1892
Dublin, Irlande[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine[2]
Décès 21 juillet 1950 (à 58 ans)
Los Angeles, États-Unis[1]
Profession Réalisateur, Acteur
Films notables Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse
Eugénie Grandet
Le Prisonnier de Zenda
Baroud

Reginald Ingram Montgomery Hitchcock, plus connu sous le nom de Rex Ingram, est un réalisateur américain d'origine irlandaise, né à Dublin le 15 janvier 1892, et mort à Los Angeles le 21 juillet 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émigré aux États-Unis à l'âge de 19 ans, Ingram étudie la sculpture avant d'entrer à l'Edison Company où il sera à la fois directeur artistique, metteur en scène, acteur, homme à tout faire. Sa carrière commence réellement en 1921, lorsque, grâce à l'aide de la scénariste June Mathis, il entre à la Metro Goldwyn Mayer pour diriger Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse avec Rudolph Valentino.

Cet énorme succès commercial lui permettra de réaliser librement The Conquering Power, une adaptation d'Eugénie Grandet en 1921, Le Chemin de l'honneur, Scaramouche et nombre de films.

Mais la direction de Ben Hur lui ayant été refusée, Ingram quitte Hollywood avec sa femme, l'actrice Alice Terry, et il s'installe sur la Côte d'Azur. Dans son propre studio, il tourne plusieurs films dans le genre exotique, mais l'arrivée du cinéma parlant va révéler ses limites de directeur d'acteur.

Après un tournage au Maroc, (Baroud, Love in Morocco) en 1933, il retourne en Californie et se retire du cinéma[3].

Le 21 juillet 1950, à l'âge de 58 ans, il meurt d'une hémorragie cérébrale à Los Angeles, dans le quartier de North Hollywood[1]. Il est enterré au Forest Lawn Memorial Park de Glendale, en Californie[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en)« Biography for Rex Ingram », sur IMDb (consulté le 27 août 2012)
  2. a et b (en)« Rex Ingram », sur NNDB (consulté le 27 août 2012)
  3. Gérard Legrand, dans Dictionnaire du cinéma, Larousse, 1986, p. 337

Lien externe[modifier | modifier le code]