Ray Tomlinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ray Tomlinson

Ray Samuel Tomlinson, né en 1941 à Amsterdam dans l'État de New York, aux États-Unis, est un ingénieur américain considéré comme le créateur et un des précurseurs du courrier électronique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur de la société BBN, il collabore en 1971 à un petit groupe de programmeurs qui développent un système d'exploitation à temps partagé nommé TENEX pour les ordinateurs Digital PDP-10[1]. Auparavant, il avait travaillé sur des programmes et protocoles réseau tel que Network Control Protocol dans le cadre de la conception, pour le gouvernement américain, du réseau ARPANET. Il a ainsi mis au point deux programmes :

  • SNDMSG (Send Message) qui permet à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser mutuellement des messages.
  • CPYNET qui peut envoyer des fichiers sur l'un ou l'autre des ordinateurs reliés par ARPANET.

À l'automne 1971, il a l'idée d'associer ces deux programmes pour envoyer des messages à un utilisateur connecté sur un autre ordinateur. Il conçoit deux boîtes aux lettres sur deux ordinateurs, nommés BBNA et BBNB et situés côte à côte[2], et parvient à s'envoyer le tout premier courrier électronique. Afin de définir l'adresse d'envoi, il aura besoin de séparer dans celle-ci la partie indiquant l'utilisateur de celle indiquant l'ordinateur sur lequel se trouve la boîte de réception ; l'arobase (@), qui n'est utilisé dans aucun nom propre ou commun, est idéal pour jouer le rôle de séparateur, d'autant qu'elle se prononce at (« chez » en anglais). En montrant son invention à son collègue Jerry Burchfiel, il lui dit : « N'en parle à personne. Nous ne sommes pas censés travailler là-dessus[3]. »

En 2009, il reçoit le Prix Prince des Asturies en sciences et technologies.

En 2012, il entre au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des innovateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]