Rauvolfia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Rauvolfia regroupe des espèces de plantes à fleurs de la famille des Apocynacées, que l'on trouve dans les régions tropicales.

Le genre Rauvolfia a été créé par Linné en l'honneur du médecin et botaniste allemand du XVIe siècle, Leonhard Rauwolf.

Synonymes :

  • (=) Cyrtosiphonia Miq.
  • (=) Dissolena Lour.
  • (=) Heurckia Müll. Arg.
  • (=) Ophioxylon L.
  • (=) Podochrosia Baill.
  • (=) Rauwolfia L., variante orthographique

La racine de Rauvolfia est utilisée par les populations des contreforts de l'Himalaya pour traiter les morsures de serpent et la folie. Elle est connue sous le nom de sarpagandha dans la médecine ayurvédique.

La découverte en 1952 de la réserpine, un nouvel alcaloïde aux propriétés pharmacologiques importantes, dans le Rauvolfia serpentina Benth. ex Kurz, a suscité un nouvel intérêt dans la chimie des alcaloïdes des plantes[1] . Actuellement, cette racine fait l'objet d'une monographie à la 9e édition de la Pharmacopée[2] française.

La réserpine a été très utilisée à partir des années soixante pour ses propriétés neuroleptiques et pour son action antihypertensive. Outre la réserpine, plusieurs composés de Rauvolfia sont utilisés en médecine : réserpinine, déserpidine, ajmalicine, ajmaline. En tout pas moins de 55 alcaloïdes ont été trouvés dans R. sepentina. La plante fait l'objet d'une culture commerciale en Inde.

Les Rauvolfia sont des plantes ligneuses qui croissent dans toutes les régions tropicales du globe.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Le genre Rauvolfia compte une soixantaine d'espèces.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) G.P. Ellis, G.B. West, PROGRESS IN MEDICINAL CHEMISTRY, Vol 3, chap. 4, R.A. Lucas, Butterworth-Heinemann,‎ 1963
  2. Bruneton, J., Pharmacognosie - Phytochimie, plantes médicinales, 4e éd., revue et augmentée, Paris, Tec & Doc - Éditions médicales internationales,‎ 2009, 1288 p. (ISBN 978-2-7430-1188-8)

Monographie 12: '

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert E. Woodson (et al.), Rauwolfia: botany, pharmacognosy, chemistry & pharmacology, Little, Brown, Boston, 1957, 149 p.
  • Diahou Bertin Nguessan, De l'utilisation de Rauvolfia Vomitoria dans les pratiques de magie dans les tribus du sud et du centre de la côte d'ivoire, Université Catholique de Fribourg Suisse