Rama VI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vajiravudh
พระมงกุฎเกล้าเจ้าอยู่หัว
Rama VI
Image illustrative de l'article Rama VI
Titre
6e roi de Siam
23 octobre 191025 novembre 1925
(15 ans, 1 mois et 2 jours)
Couronnement 23 octobre 1910
Prédécesseur Rama V
Successeur Rama VII
Régent de Siam
19071910
Monarque Rama V
Prédécesseur Saovabha Phongsri
Successeur Prajadhipok
Héritier présomptif du trône de Siam
1er janvier 188123 octobre 1910
(29 ans, 9 mois et 22 jours)
Monarque Rama V
Prédécesseur Chulalongkorn
Successeur Prajadhipok
Biographie
Dynastie Chakri
Nom de naissance Vajiravudh
Date de naissance 1er janvier 1881
Lieu de naissance Bangkok, Thaïlande
Date de décès 25 novembre 1925 (à 44 ans)
Lieu de décès Bangkok, Thaïlande
Père Rama V
Mère Saovabha Phongsri
Fratrie Rangsit Prayurasakdi
Mahidol Adulyadej
Rama VII Red crown.png
Enfant(s) Bejaratana Rajasuda
Héritier Prajadhipok

Rama VI
Monarques de Thaïlande
Statue de Rama VI

Le roi Vajiravudh (1er janvier 188125 novembre 1925), nom dynastique Rama VI (Phrabat Somdej Phra Mongkut Klao Chaoyuhua en thaï : พระบาทสมเด็จพระมงกุฎเกล้าเจ้าอยู่หัว) fut roi du Siam (Thaïlande) de 1910 à sa mort.

Il succède à son père, le roi Rama V, plus connu sous le nom de Chulalongkorn. Vajiravudh s'efforce de continuer l'œuvre de modernisation de son prédécesseur et contribue à mettre en avant des idées nationalistes. Durant son règne, il poursuit la démocratisation des institutions et réussit à tirer profit de la Première Guerre mondiale en s'y engageant au moment opportun.

Le calendrier est réorganisé sur le modèle occidental ; un nom de famille est créé et attribué à chacun. L'école est rendue obligatoire en 1921. En 1917, Rama VI fonde l'université Chulalongkorn, une des plus réputées du pays.

Homosexuel excentrique, entouré de nombreux favoris, Rama VI n'aurait sans doute pas accédé au trône si son père Rama V n'avait introduit le principe de primogéniture[1],[2]. Amoureux des arts, il composa de nombreuses œuvres de prose, de poésie et de théâtre, ainsi que trois traductions thaïes de pièces de Shakespeare[3].

Son frère cadet lui succéda sous le nom de Rama VII.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stephen Green, Thai Government and Administration in the Reign of Rama VI (1910-1925), thèse de doctorat, université de Londres, 1971, p.92, cité par Benedict Anderson in L'Imaginaire national, La découverte, p.34.
  2. http://en.wikipedia.org/wiki/Vajiravudh
  3. http://www.thailandlife.com/rama_vi.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]