Raewyn Connell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raewyn Connell (antérieurement connue sous le nom de Robert William Connell, née en 1944) est une sociologue australienne connue pour ses travaux sur les thématiques des rapports de classe, de genre, sur l'éducation ou encore sur les rapports Nord/Sud dans la recherche académique. Elle est professeur à l'université de Sydney.

Thématiques de recherche[modifier | modifier le code]

Après des recherches sur le croisement des rapports de genre et des rapports de classe en milieu scolaire, Raewyn Connell a très vite commencé à développer une réflexion sur le concept de masculinités. Elle a notamment participé à l'élaboration du concept de "masculinité hégémonique", entendu comme la forme de masculinité assurant, dans un contexte donné, la perpétuation du patriarcat ainsi que des formes de domination internes aux masculinités (certaines masculinités, dites "subordonnées", "complices" ou "marginales" apparaissant comme dominées par rapport à la masculinité hégémonique). Une fois ce cadre théorique fixé, l'auteur l'a développé dans des domaines aussi divers que la prévention du VIH/sida[1] ou l'éducation[2]. Plus récemment, elle a travaillé sur une approche intellectuelle du "Sud global" comme espace de production de savoir subalterne[3]. Ainsi, elle cherche à éclairer les rapports de domination entre les productions scientifiques des universités du Nord, face à un savoir déconsidéré et structurellement dominé dans les universités du Sud, cette réflexion rejoignant notamment les mouvements sociaux de lutte pour l'accès libre au savoir (open access to knowledge).

Bibliographie (ouvrages et articles principaux)[modifier | modifier le code]

  • Connell, Raewyn, 2014. Masculinités. Enjeux sociaux de l'hégémonie. Trad. de M. Cervulle, M. Duval, C. Garrot, C. Richard, F. Voros. Paris, Editions Amsterdam.
  • Connell, Raewyn. 2007. Southern Theory: The Global Dynamics of Knowledge in Social Science. Sydney, Allen & Unwin Australia; Cambridge, Polity Press.
  • Connell, RW and James W. Messerschmidt. 2005. Hegemonic masculinity: rethinking the concept. Gender and Society, vol. 19 no. 6, 829-859.
  • Connell, RW. 2002. Gender. Cambridge, Polity Press; Malden, Blackwell Publishers.
  • Connell, RW. 2000. The Men and the Boys. Sydney, Allen & Unwin; Cambridge, Polity Press; Berkeley, University of California Press.
  • Connell, RW and Alan K Huggins. 1998. Men's health. Medical Journal of Australia, 21 September, vol 169, 295-296.
  • Connell, RW. 1995. Masculinities. Cambridge, Polity Press; Sydney, Allen & Unwin; Berkeley, University of California Press.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Connell, RW and S Kippax. 1990. Sexuality in the AIDS crisis: patterns of sexual practice and pleasure in a sample of Australian gay and bisexual men. Journal of Sex Research, vol. 27 no. 2, 167-198
  2. Connell, RW. 1989. Cool guys, swots and wimps: the interplay of masculinity and education. Oxford Review of Education, vol. 15 no. 3, 291-303.
  3. Connell, Raewyn. 2007. Southern Theory: The Global Dynamics of Knowledge in Social Science. Sydney, Allen & Unwin Australia; Cambridge, Polity Press.