Raccourci clavier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un raccourci clavier est une combinaison de touches qui une fois enfoncée permet d'exécuter un programme, une fonction ou une commande d'un programme. Les raccourcis clavier peuvent être composés d'une ou de plusieurs touches, on parle aussi de combinaison de touches dans le second cas. Pour demander à l'ordinateur d'exécuter des instructions, l'utilisateur peut avoir recours à un interpréteur de commandes ou à une interface graphique. Les jeux font maintenant souvent appel aux raccourcis clavier. Il existe aussi des raccourcis mêlant clavier et souris mais qui garde le terme de « raccourci clavier ».

Invite de commande[modifier | modifier le code]

En ligne de commande, seul le clavier peut être utilisé. Il permet d'écrire les instructions ou de les exécuter à l'aide de raccourcis claviers pour éviter de réécrire certaines instructions répétitives mais qui restent néanmoins importantes comme par exemple effacer l'écran. C'est un moyen plus rapide d'avoir ce que l'on veut.

Interface graphique[modifier | modifier le code]

Dans un environnement graphique comme le propose la plupart des systèmes d'exploitation récents, avec des fenêtres, des icônes, des menus et des boutons, l'ordinateur peut être piloté entièrement à la souris. Dans ce cas-là, le clavier n'est alors utilisé que pour écrire des informations comme du texte et des chiffres. Mais ce n'est pas la seule façon de procéder, les raccourcis claviers existent également sous interface graphique. En débutant la plupart des utilisateurs préféreront utiliser la souris car l'interface graphique apparaît comme un moyen de communication avec l'homme très intuitif et visuel. Cependant après de nombreuses heures d'utilisation, quelques inconvénients de ce mode de pilotage finissent par apparaître : le manque de précision de la souris (surtout pour les souris à boule) qui peut provoquer des erreurs, et les déplacements de la souris qui peuvent constituer une légère perte de temps à chaque instruction que va demander l'utilisateur à l'ordinateur, ce qui à la longue donne une perte de temps non négligeable. Si les raccourcis claviers dans un premier temps semblent ne pas être beaucoup plus avantageux (recherche des touches sur le clavier, oubli des raccourcis), une fois bien maîtrisés ils permettent d'aller bien plus vite et donc d'augmenter son efficacité. Cependant l'utilisation seule du clavier n'est pas vraiment pratique pour certaines activités comme la navigation sur internet ; une bonne solution reste alors l'utilisation simultanée des deux périphériques d'entrée.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Si les jeux les plus anciens et aujourd'hui les jeux simples demandent au joueur d'utiliser uniquement le clavier (comme Pacman) ou la souris (comme le démineur), la plupart des jeux vidéo récents sur ordinateur font appel aux deux périphériques d'entrées car ils sont principalement basés sur l'interactivité. Les raccourcis clavier sont alors souvent appelés les « contrôles ». Dans certains jeux ils permettent d'aller plus vite : les jeux de stratégie (comme Warcraft III, quasiment indispensables), les jeux de gestion, de simulation de vie (comme Les Sims). Et pour d'autres ils sont indispensables comme les jeux de tirs subjectif.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Lorsque le raccourci clavier correspond à une combinaison de touches, dans la plupart des cas il n'est pas nécessaire de les enfoncer exactement en même temps. Par exemple dans l'environnement de Windows XP et certains autres systèmes d'exploitation la combinaison de touches ALT et F4 (noté « ALT+F4 ») permet de fermer la fenêtre active (celle à qui s'adresse l'utilisateur). Il faut alors en premier appuyer sur « ALT » et maintenir la touche enfoncée puis appuyer brièvement sur la touche F4. Si l'utilisateur maintient cette combinaison, la fenêtre active sera alors fermée puis la fenêtre suivante deviendra à son tour active et sera quasiment aussitôt fermée. L'utilisateur peut ainsi fermer toutes ses fenêtres ouvertes (excepté si un programme travaille sur un fichier qui n'a pas été enregistré et qu'il soit paramétré pour demander l'enregistrement à la fermeture) en un court instant tandis que la même opération peut prendre plusieurs secondes à la souris. La façon d'appuyer sur plusieurs touches peut être paramétrée dans certains systèmes d'exploitation au niveau de la temporisation pour permettre de faciliter l'appui sur plusieurs touches simultanément (une combinaison de trois touches par exemple peut être un exercice difficile pour certains utilisateurs).

Moyens mnémotechniques[modifier | modifier le code]

Bien souvent, les raccourcis clavier ne sont pas choisis par hasard. Pour certaines touches, leur utilisation est très instinctive comme les touches « Suppr » pour supprimer, « Inser » pour insérer ou encore « Pause » et « Impr Écran ». Pour les autres, les programmeurs tentent de les associer à la première lettre du nom qui décrit l'action qui leur est associée, connaître l'anglais est alors un avantage comme les exemples « CTRL+F » pour Find (rechercher), « CTRL+S » pour Save (sauvegarder) ou « CTRL+P » pour Print (imprimer) le montrent. Dans d'autres cas, il est possible de personnaliser soi-même ses propres raccourcis.

Pour éviter d'avoir une multitude de raccourcis clavier à retenir, une certaine harmonisation tente d'être mise en place sur les différents logiciels[réf. nécessaire].

Aide[modifier | modifier le code]

Les raccourcis clavier d'un programme, d'un système d'exploitation ou d'un jeu sont souvent indiqués dans leur aide ou documentation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]