Publius Licinius Crassus Dives Mucianus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Licinius Crassus.

Publius Licinius Crassus Dives Mucianus (mort en 130 av. J.-C.) est un homme politique de la République romaine. Fils de Publius Mucius Scævola (consul en 175 av. J.-C.), il a été adopté par Publius Licinius Crassus Dives[1]. Oncle paternel de Quintus Mucius Scævola (consul en 174 av. J.-C.). Son frère Publius Mucius Scævola est devenu consul en 133 av. J.-C.

Selon les historiens antiques, c'était un homme riche et cultivé qui parlait plusieurs variétés de grec. Il épouse Claudia, sœur d'Appius Claudius Pulcher (consul en 142 av. J.-C.). Sa plus jeune fille épouse Caius Sempronius Gracchus

En 133 av. J.-C., lui et son frère sont partisans des réformes politiques et économiques initiées par Tiberius Sempronius Gracchus le frère de Caius.

En 132 av. J.-C., il devient grand pontife, après la mort en exil de son prédécesseur Publius Cornelius Scipio Nasica Serapio.

En 131 av. J.-C., il est consul, bien qu'il soit grand pontife. Il interdit à son collègue au consulat, Lucius Valerius Flaccus, prêtre de Mars, d'aller combattre Aristonicos en Asie, l'accusant de négliger ses fonctions sacrées. Le peuple ordonne à Valerius d’obéir au grand pontife. Mucianus part mener la guerre en Asie. C'est le premier grand pontife à quitter volontairement l'Italie (Scipio Nasica Serapio avait été envoyé hors d'Italie par le Sénat).

En 130 av. J.-C., il perd contre Aristonicos qui s'est rebellé contre Rome, et est tué lors d'une retraite par son ennemi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cicéron, De oratore, I, 37 (170). [1]