Proxmox VE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Proxmox Virtual Environment
Image illustrative de l'article Proxmox VE
Logo

Développeur Proxmox Server Solutions GmbH
Dernière version 3.3 (15 septembre 2014)
Environnements Multiplate-forme
Type Machine Virtuelle
Licence Licence libre (GNU AGPL3)
Site web pve.proxmox.com

Proxmox Virtual Environment est une solution de virtualisation libre (licence AGPLv3) basée sur l'hyperviseur Linux KVM, et offre aussi une solution de containers avec OpenVZ. Elle propose un support payant.
Elle est fournie avec un packaging par Proxmox Server Solutions GmbH avec un soutien financier de l'Internet Foundation Austria (IPA).

Proxmox est une solution de virtualisation "bare metal".

Le packaging de Proxmox VE est fourni sur une image iso. L'installateur basé sur Debian configure :

  • Système d'exploitation complet (Debian Wheezy 64 bits), avec un Noyau Linux fourni par openVZ (noyau patché basé sur celui de RHEL 6)
  • Partitionnement de disque dur avec LVM2
  • Support d'OpenVZ (containers) et du module KVM (virtualisation complète)
  • Outils de sauvegarde et de restauration
  • Interface web d'administration et de supervision.
  • Fonctions de clustering qui permet par exemple la migration à chaud des machines virtuelles d'un serveur physique à un autre (à condition d'utiliser un stockage partagé, SAN ou DRBD, sinon la migration entraîne une courte interruption lors du redémarrage sur un autre nœud du cluster).

L'installation du système à partir du CD formate le disque entrainant l'effacement complet des données qui pouvaient être présentes sur le serveur.

Cependant, étant donné que Proxmox VE repose sur une distribution Debian, il est tout à fait possible de l'installer à partir de paquets sur une machine existante, sans pour autant perdre ses données.

Caractéristiques de Proxmox VE[modifier | modifier le code]

  • Propose 2 types de virtualisation :
    • virtualisation matérielle (ou complète) : KVM : permet la virtualisation de tout système d'exploitation sur des processeurs d'architectures x86_64 disposant des technologies Intel VT ou AMD-V.
    • virtualisation par container : OpenVZ : permet la création d'instances de système d'exploitation isolées, Linux uniquement, appelées Serveurs Privés Virtuels (VPS), environnements virtuels (VE) ou Containers. Cette solution est plus performante (consomme moins de ressources) qu'une virtualisation matérielle du fait du peu d'overhead.
  • gratuit (support payant)

Système requis[modifier | modifier le code]

Pour des serveurs de production, des serveurs modernes sont recommandés. Comme pour toute solution de virtualisation, si vous faites fonctionner 10 machines virtuelles sur un serveur physique, vous perdrez 10 services en cas de panne matérielle. Ce risque est cependant atténué par l'utilisation de la haute disponibilité (HA) offert par la solution depuis la version 2.0. Proxmox VE supporte le clustering, ce qui signifie que des installations multiples de Proxmox VE peuvent être centralisés et contrôlés par l'intermédiaire de la fonction Cluster incluse dans l'interface d'administration du logiciel.

Proxmox VE utilise le stockage local (DAS), il n'y a donc pas d'obligation d'acquérir un équipement SAN cher. Mais il est recommandé d'avoir un stockage centralisé pour pouvoir utiliser la fonction de migration des machines virtuelles à chaud. Depuis la V1.5, il est désormais possible d'utiliser des disques en ISCSI pour stocker les machines virtuelles, ce qui permet d'assouplir le fonctionnement en cluster. D'autres types de stockage sont utilisables, comme NFS.

Système minimum requis[modifier | modifier le code]

  • CPU 64 bits (Intel EM64T ou AMD64)
  • 1 GB de RAM
  • Disque dur
  • Carte réseau

Système recommandé[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]