Prix Jacques-Normand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prix Jacques Normand)
Aller à : navigation, rechercher

Le prix Jacques-Normand est un prix littéraire délivré en automne qui a été créé en 1919 par le comité directeur de la Société des gens de lettres. Il était attribué à un manuscrit inédit. En 1990, son montant était de 5 000 F (environ 760 €).

Historique[modifier | modifier le code]

La dernière attribution identifiée remonte à 1992.

Membres du jury[modifier | modifier le code]

Le prix était délivré par le comité directeur de la Société.

Lauréats du prix[modifier | modifier le code]

Quelques attributaires identifiés…

  • 1919 : Maurice Valette, pour Le Coffret aux Clous d'Or
  • 1920 : André Romane, pour Les Pipeaux du faune, préfacé par Fernand Gregh, qui était membre du Jury, avec Edmond Haraucourt, Paul Fort, Hugues Lapaire et Jules Perrin. Dédicace à Fernand Gregh, au Maître, à l’Ami, d’un cœur fervent. En annexe, avec le sous-titre Pendant la guerre, quelques pièces dont il est précisé qu’elles ne figuraient pas dans le manuscrit présenté au comité du Prix. La première, Les Martyrs, est dédiée à Jacques Normand.
  • 1939 : Ida Faubert (voir aussi en:Ida Faubert), pour Cœur des îles, préface de Jean Vignaud.
  • 1946 : Claude Ducellier pour Essor suivi lors de l'impression de quelques poèmes et une prose, édition Librairie Gedalge, Paris, 1947
  • 1953 : Odette Casadesus, pour Astragales, aux éditions La Goélette
  • 1983 : Claude-Pierre Boutet, pour Sédimentaires
  • 1984 : Michèle Henin, pour Un tablier rouge
  • 1987 : Jean-Pierre Desthuilliers, pour Le Sculpteur d'eaux, préface de Jacques Arnold, postface de Michel Martin de Villemer
  • 1988 : Dominique Nourry, pour L'embellie
  • 1991 : Gérard Bocholier, pour Terre prochaine, éditions René Rougerie
  • 1992 : Gilles Prin, pour L'Enfant indigo (voir ce texte sur le site de l'auteur)