Premier livre de pièces de clavecin (Rameau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Premier livre de pièces de clavecin.

Le Premier livre de pièces de clavecin de Jean-Philippe Rameau paraît en 1706 lors du premier séjour de Rameau à Paris. L'ouvrage est un des nombreux recueils de pièces pour le clavecin qui paraissent à Paris pendant la décennie 1700-1710[1]. Le musicien est alors âgé de vingt-trois ans. C'est aussi la toute première des œuvres que nous possédons de lui.

Cet ensemble de neuf pièces en La mineur/Majeur épouse de façon assez libre la structure de la suite de danses classique, avec quelques particularités : le prélude initial est un morceau hybride en deux parties ; la première est non mesurée, dans la tradition des luthistes, de Louis Couperin ou de son modèle Louis Marchand[2] - Rameau ne reviendra jamais à cette forme alors en désuétude ; elle est suivie d'une seconde partie en 12/8 qui évoque une gigue à l'italienne ; il y a deux allemandes, et une seule courante (c'est plutôt l'inverse de l'usage courant) ; les autres danses habituelles suivent dans un ordre non conventionnel (Gigue, Sarabande, Gavotte, Menuet) entrecoupées d'une "Vénitienne" dont la mélodie évoque peut-être des souvenirs d'Italie, mais sous la forme d'un rondeau à la française. Aucune autre pièce ne porte de nom, contrairement à l'usage qui tend à s'établir et que, plus tard, répandra particulièrement François Couperin.

Ce premier livre paraît avoir été oublié dès l'époque de Rameau (connu de Maret et Decroix, il semble ignoré de Chabanon [3] et l'éditeur Farrenc, au XIXe siècle contestait formellement son existence, avant sa redécouverte en 1895 lorsque commença l'édition des Œuvres Complètes sous la direction de Saint-Saëns chez Durand.

« Suite » en la mineur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tour à tour, Louis Marchand (1699, 1702), Charles Dieupart (1701), Louis-Nicolas Clérambault (1704), Gaspard Le Roux et Jean-François Dandrieu (1705), Élisabeth Jacquet de la Guerre (1707), Nicolas Siret (1709) publient leurs recueils
  2. Girdlestone, Rameau his life and work page 19
  3. Girdlestone, Rameau his life and work page 16

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]