Pont de Boyacá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Puente de Boyacá
Le pont de Boyacá
Le pont de Boyacá
Géographie
Pays Colombie
Municipalité Flag of Boyacá Department.svg Boyacá
Localité Tunja
Coordonnées géographiques 5° 27′ 02″ N 73° 25′ 49″ O / 5.450417, -73.430311 ()5° 27′ 02″ N 73° 25′ 49″ O / 5.450417, -73.430311 ()  
Fonction
Franchit Río Teatinos
Construction
Mise en service XVIIIe siècle

Géolocalisation sur la carte : Colombie (administrative)

(Voir situation sur carte : Colombie (administrative))
Puente de Boyacá

Le pont de Boyacá traverse la rivière Teatinos, à côte de l'autoroute entre les villes de Bogota et Tunja sur les Andes du centre de la Colombie, à une distance de 110 kilomètres au nord-est de Bogotá et de 14 kilomètres au sud-ouest de Tunja.
Le pont est devenu célèbre car y eu lieu la Bataille de Boyacá qui donna l'indépendance à la Colombie le 7 août 1819.

Le pont est construit au début du XVIIIe siècle par le gouvernement de la Nouvelle Grenade et déclaré comme le monument national de l'indépendance en 1920[1]. Tous les ans, le 7 août (jour de fête nationale) les forces militaires du pays font le défilé militaire commémorant "la victoire des créoles".

Monuments[modifier | modifier le code]

Autour du pont il se trouve [1] :

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alcaldía de Tunja: Puente de Boyacá
  2. CORTÉS, Gustavo. Tunja, Guía Histórica del Arte y la Arquitectura. Academia Boyacense de Historia. 110. 1995