Perruche de Pennant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Platycercus elegans)
Aller à : navigation, rechercher

Perruche de Pennant

Description de cette image, également commentée ci-après

Platycercus elegans

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Platycercus

Nom binominal

Platycercus elegans
Gmelin, 1788

Statut de conservation UICN

( LC )
LC 3.1 : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de l'image  Platycercus elegans range.png.

La Perruche de Pennant (Platycercus elegans) est une espèce de perruche originaire de l'Est et du Sud-Est de l'Australie qui a été introduite en Nouvelle-Zélande et dans l'île Norfolk.

Le nom de cette perruche commémore le naturaliste Thomas Pennant (1726-1798).

Description[modifier | modifier le code]

La perruche de Pennant mesure de 32 à 36 cm de longueur pour une masse de 130 g.

Certaines sous-espèces arborant des plumages très différents, la description suivante correspond à la forme type.

Le plumage de cet oiseau présente une dominante rouge avec des taches noires sur le dos et les ailes. Les bordures ailaires, la gorge et le menton sont bleues, coloration débordant quelque peu sur l'avant des joues. La queue est multicolore : les quatre rectrices centrales sont vertes et les latérales noires bordées de bleu. Le bec et les pattes sont gris clair, les iris bruns.

Le dimorphisme sexuel est peu marqué : la femelle présente une tête et une poitrine d'un rouge moins pur que le mâle ainsi que la tête et le bec moins larges.

Les immatures ont le haut du corps et la queue vert. Cette coloration disparaîtra progressivement au cours des deux premières années de vie.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe six sous-espèces :

  • Platycercus elegans elegans (Gmelin, 1788) ;
  • Platycercus elegans flaveolus Gould, 1837 — Perruche flavéole
    • Elle peuple la Nouvelle-Galles du Sud, l'État de Victoria et celui d'Australie-Méridionale ; elle mesure environ 33 cm ; sur cette sous-espèce, le rouge des autres sous-espèces est remplacé par du jaune ; la femelle se distingue du mâle par la présence de marques rouge orangé sur la poitrine ; elle est parfois considérée par certains auteurs comme une espèce à part entière ; le croisement de cette sous-espèce avec les autres sous-espèces donne un « hybride » stable, la Perruche d'Adélaïde ;
  • Platycercus elegans fleurieuensis Ashby, 1917 ;
  • Platycercus elegans melanopterus North, 1906 ;
  • Platycercus elegans nigrescens E.P. Ramsay, 1888 ;
  • Platycercus elegans subadelaidae Mathews, 1912.

La couleur de la Perruche d'Adélaïde témoigne qu'elle est le résultat d'une hybridation entre P. e. flaveolus et les autres sous-espèces : le rouge a tendance à passer et à présenter des nuances dorées variables d'un individu à l'autre. Elle mesure environ 36 cm, comme à peu près toutes les autres sous-espèces. Elle a colonisé une vaste zone de l'Australie-Méridionale où elle est répandue.

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle est très courante dans les zones boisées parsemées de milieux cultivés, les forêts et les jardins de montagne.

Répartition[modifier | modifier le code]

Deux populations distinctes peuplent le Sud-Est de l'Australie : l'une habite la côte Nord-Est du Queensland et l'autre le Sud-Est de cet État et celui de l'Australie-Méridionale. Cet oiseau a été introduit en Nouvelle-Zélande et sur l'Île Norfolk.

Comportement[modifier | modifier le code]

Presque toutes les Perruches de Pennant sont sédentaires, même si parfois quelques populations sont considérées comme nomades, aucune n'est vraiment migratrice. En dehors de la saison de reproduction, elles ont tendance à se rassembler en couples ou en petits groupes et à s'alimenter ensemble. Les groupes les plus importants sont généralement composés de jeunes qui se réunissent en bandes pouvant aller jusqu'à 20 individus. Quand ils cherchent leur nourriture sur le sol, ils sont bien visibles et bruyants. Les Perruches de Pennant sont monogames, et pendant la saison de reproduction, les oiseaux adultes ne se rassemblent pas en groupes et restent avec leur partenaire pour se nourrir.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Les perruches de Pennant se nourrissent de graines d'eucalyptus, de bourgeons et d'herbes mais aussi de fruits et d'insectes. il est facile de les apprivoiser en disposant des boules de graines à leur disposition et à les mener ainsi à venir progressivement manger dans la main humaine.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les perruches se font un nid dans un creux d'arbre où la femelle pond 5 œufs qu'elle couvera seule pendant 20 ou 21 jours. Les deux parents nourriront les petits pendant un mois avant qu'ils ne s'envolent.

Seules certaines variétés sont considérées comme domestiques.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le Grand Livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.