Place de l'Abbé-Basset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
5e arrt
Place de l'Abbé-Basset
Vue de la place et du haut de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève
Vue de la place et du haut de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Sorbonne
Morphologie
Longueur 15 m
Largeur 9 m
Forme triangulaire
Historique
Dénomination 1er octobre 1981
Géocodification
Ville de Paris 0016
DGI 0005

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place de l'Abbé-Basset
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 50′ 49″ N 2° 20′ 52″ E / 48.84692, 2.34783 ()

La place de l’Abbé-Basset est une voie du 5e arrondissement de Paris située dans le quartier de la Sorbonne. Elle tient son nom d’un ancien vicaire de l'église Saint-Étienne-du-Mont, l’abbé Basset.

Historique[modifier | modifier le code]

Place de l'Abbé-Basset avec la rue Saint-Étienne-du-Mont

L'espace définissant la place est situé entre la place Sainte-Geneviève, la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève et la rue Saint-Étienne-du-Mont. La place, bien que triangulaire, est du type « ouvert », c'est-à-dire qu'il s'agit plus d'un morceau de rue que d’une place réelle (au contraire de la place des Vosges, entièrement fermée) ; de plus, c’est un carrefour de rues calmes (dont la rue Saint-Étienne-du-Mont, semi-piétonnière). La place n'avait pas de nom avant son inauguration en 1981[1] ; sa nature de « place » ne vient que de l’avancée de la façade nord de l’église Saint-Étienne-du-Mont, qui provoque un resserrement du passage à cet endroit.

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

Touristique du fait des monuments qui l'entourent, la place se situe immédiatement à la sortie du parvis de l’église Saint-Étienne-du-Mont dont la façade est réputée très originale[2]. Le portail nord, qui date de 1630 (date tardive par rapport au reste de l'édifice), donne directement sur la place[3]. Le panthéon est visible depuis la place.

Cette place fut le lieu de tournage de nombreuses scènes de films, parmi lesquels peuvent être cités Le Corniaud de Gérard Oury en 1965, et plus récemment Minuit à Paris de Woody Allen en 2011 où la place est le lieu d'attente des douze coups de minuit et de passage du personnage principal du monde réel des années 2010 au monde fantastique et rêvé des années 1920.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Gady, La montagne Sainte-Geneviève et le Quartier latin, Paris, Hoëbeke, 1998, p. 147
  2. Guide de tourisme Michelin Paris, Paris, 1978, p. 123 (ISBN 2060035104)
  3. Guide de tourisme Michelin Paris, Paris, 1978, (ISBN 2060035104)