Pierre Parlebas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Parlebas en 1999

Pierre Parlebas est sociologue et théoricien de l'éducation physique contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’abord professeur d’EPS, puis professeur en École normale, puis à l’ENSEP (de 1965 à 1973), à l’INS et à l’INSEP depuis 1975, pour enfin devenir professeur à l'Université, il a développé au cours de sa démarche professionnelle un corps doctrinal sur le jeu et le sport notamment solide[pas clair]. Il fait partie des premiers professeurs d’EPS nommés à un poste de chercheur. Devenu docteur d’État ès lettres et sciences humaines, il enseigne à l’Université Paris Descartes, en Sciences sociales et Mathématiques. Il est ensuite nommé à l’INSEP, responsable du laboratoire de recherche « Jeux sportifs et science de l’action motrice » puis, en 1987, devient professeur de sociologie du sport à l’université de Paris V (au LEMTAS)[1].

Pierre Parlebas est président d'honneur des Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active (Ceméa), il est responsable du groupe national Jeux et pratiques ludiques.

Contributions scientifiques[modifier | modifier le code]

Son travail introduit à une science de l'action motrice, une « praxéologie motrice ». Il prend ses sources dans la logique, les mathématiques, la sociométrie, la linguistique et la sémiotique à la recherche de voies de formalisation des conduites. Il milite plus pour aborder l'éducation physique scientifiquement que pour la considérer ou la constituer comme une science : « l'EPS sera scientifique ou ne sera pas ». Elle devrait être une « pédagogie des conduites motrices ». Il élabore un lexique à des fins de préciser le vocabulaire qu'il souhaite employer principalement dans l'étude des interactions motrices jouées (1981, réédition augmentée 1998)[2]. Sa thèse d'État (1984) présente une partie des outils qu'il met en œuvre dans l'étude des jeux sportifs et leur modélisation. Ces considérations l'ont amené à s'opposer théoriquement (et surtout épistémologiquement) avec Georges Vigarello au cours des années 1970[3],[4].

Dans le but de caractériser les effets recherchés au travers de celle-ci ainsi que les acquisitions qui peuvent en être attendues et à partir d'une approche structurale, Pierre Parlebas propose une classification des activités physiques construite à partir de trois critères : la présence de partenaire (s), P, d'adversaire (s), A et d'incertitude liée au milieu, I. Un jeu sportif collectif comme le football serait rangé dans la classe PA, et non I (les terrains de sports collectifs ne sont pas des espaces complexes comme un milieu naturel inconnu ou à découvrir au cours de l'activité) ; les grands jeux de pleine nature comme les contrebandiers dans la classe PAI. Chaque critère générant une partition double on obtient 8 classes d'activités. Deux expressions viennent caractériser cet espace : la « psychomotricité » est un agir en isolé, alors que la « sociomotricité » un agir en présence d'autrui.

Parmi les concepts qu'il avance, on retrouve les réseaux de communication et de contre-communication, les gestèmes et praxèmes comme classe de communication, la sociomotricité, le réseau des rôles et des sous-rôles sociomoteurs, la distance de garde, de charge, les graphes des jeux, le systèmes des scores… (ébauche)

Pierre Parlebas a développé la notion de logique interne utilisée pour l'analyse et la modélisation des activités physiques et sportives et des jeux en général.

Textes complets de publications de Pierre Parlebas en ligne[modifier | modifier le code]

  • Articles dans Mathématiques et Sciences Humaines, (réseau, graphe, sociométrie, système des scores, analyse d'un jeu) [1].
  • « Réseaux dans les jeux et les sports », L'Année sociologique (PUF), vol. 52, 2002/2, p. 314-349 [2].
  • « Mathématiques, jeux sportifs, sociologie, Avant-propos », Mathematics and Social Sciences, 43rd. year, n° 170, 2005, p. 5-9 [3].
  • « Un modèle d'entretien hyperdirectif : la maïeutique de Socrate », Revue française de pédagogie, n°51, avr.-mai-juin 1980 [4] [PDF].
  • « Le transfert d’apprentissage dans les activités physiques et sportives » avec Eric Dugas, Carrefour de l'éducation, n° 20 2005/2 [5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Activités physiques et éducation motrice, Éditions EPS, Paris, 1990. (1re édition : 1976).
  • Contribution à un lexique commenté en science de l’action motrice, 324 pages, INSEP, Paris, 1981.
  • Psychologie Sociale et Théorie des Jeux. Étude de certains jeux sportifs, Thèse de Doctorat d'État (Spécialité: Lettres et Sciences Humaines), Université de Paris V et École Pratique des Hautes Études, 1984.
  • Éléments de sociologie du sport, Collection Sociologies, 256 pages, PUF, Paris, 1986.
  • Sport en jeux, 216 pages, CEMÉA, Paris, 1987.
  • Elementos de sociologia del deporte, 251 pages, Malaga : Junta de Andalucia, 1988. (2e édition 2003).
  • Sociométrie, réseaux et communication, 242 pages, PUF, Paris, 1992.
  • Giochi e sport. Corpo, communicazione e creativita ludica, 240 pages, Edizioni il capitello, Torino, 1997.
  • Jeux, sports et sociétés. Lexique de praxéologie motrice, INSEP, Paris, 1998, (ISBN 2865801039).
  • Juegos, deporte y sociedad - Lexico de praxiologia motriz, 502 pages, Editorial Paidotribo, Barcelona, 2001.

Publications dans un ouvrage collectif[modifier | modifier le code]

  • "L'éducation physique et sportive", Orientation et Premier Cycle, p. 177-197, sous la direction de Jean Delay, Bourrelier-Colin, Paris, 1973.
  • "La multiplicité des techniques enseignées en EPS va-t-elle à l'encontre de l'unité de la discipline ?", Questions-Réponses sur l'éducation physique et sportive, p. 41-46, Collection science de l'éducation sous la direction de Daniel Zimmermann, Les Éditions EPS, Paris, 1977.
  • "Pourquoi fait-on pratiquer le plus souvent des jeux de fédération ? Ont-ils une valeur éducative supérieure aux jeux traditionnels?", p. 87-92, Questions-Réponses sur l'éducation physique et sportive, collection science de l'éducation sous la direction de Daniel Zimmermann, Les Éditions EPS, Paris, 1977.
  • "Les sports collectifs contribuent-ils à la socialisation de l'enfant ?", Questions-Réponses sur l'éducation physique et sportive, p. 146-151, collection science de l'éducation sous la direction de Daniel Zimmermann, Les Éditions EPS, Paris, 1977.
  • "Les centres de vacances", p. 146-153, Le grand livre des parents, 512 pages, sous la direction du Docteur Cornelia Quarti, Bordas, Paris, 1883.
  • "Problématique de l'éducation physique et sportive", p. 23-44, Psychologie des activités physiques et sportives", sous la direction de Pierre Arnaud et Gérard Broyer, Éditions Privat, Toulouse, 1985.
  • "La motricité ludosportive : psychomotricité et sociomotricité", p. 353-380, Psychopédagogie des activités physiques et sportives, 420 pages, sous la direction de Pierre Arnaud et Gérard Broyer, Éditions Privat, Toulouse, 1985.
  • "Dynamique de l'interaction et de la communication motrice dans les activités physiques et sportives", p. 9-29, Recherches en activités physiques et sportives. Actes des journées de la recherche en APS Aix-Marseille II, coordonné par : Michel Laurent et Pierre Therme, Édité par le Centre de Recherche de l'UEREPS, Aix-Marseille, 1985.
  • "L'interaction motrice dans les sports", p. 237-246, Memento de l'éducateur sportif ; 2e degré, INSEP, Paris 1986.
  • "L'univers du sport", p. 425-440, Memento de l'éducateur sportif ; 2e degré, INSEP, Paris, 1986.
  • "La sociabilité de l'antagonisme dans le sport", p. 127-144, La naissance du mouvement sportif associatif en France, Textes réunis par P. Arnaud et J. Camy, 422 pages, Presses Universitaires de Lyon, 1986.
  • "Dictionnaire trilingue des sciences des activités physiques et sportives", sous la direction du professeur Erich Beyer, Éditions Hofmann Verlag (collaboration pour la partie française), 1986.
  • "Les universaux des jeux sportifs", p. 141-159, Actes du Colloque international : La place du jeu dans l'éducation. Histoire et Pédagogie, (sous la direction de Guy Bonhomme, Raymond Dinety, Alain Le Guiner, René Meunier), FFEPGV (Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire), Paris, 1989.
  • "Didactique et pédagogie en EPS ; enjeux et perspectives", p. 313-320, "Technologie et didactique des Activités Physiques et sportives, Actes du Colloque de Strasbourg du 10-11 avril 1992, Strasbourg, 1993.
  • "La mise en ordre sportive", p. 39-46, Sport, relations sociales et action collective, Actes du colloque des 14 et 15 octobre 1993 à Bordeaux, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine, Bordeaux, 1995.
  • "Le différenciateur sémantique. Applications sociologiques", Publications de 3e cycle de l'UFR de Sciences sociales, Université Pais V, 1994.
  • "L'objet de l'Éducation Physique : diversité des pratiques et de leurs effets", p. 40-46, Éducation physique scolaire, personne et société, Actes du colloque, situer l'EPS dans le monde moderne et analyser dans quelle mesure elle contribue à l'épanouissement de la personne. Édition AEEPS, Paris, mars 1997.
  • "Les tactiques du corps", p. 29-43, Approches de la culture matérielle. Corps à corps avec l'objet, (Marie-Pierre Julien et Jean-Pierre Warnier), 144 pages, L'Harmattan, Paris, 1999.
  • "Jeux d'enfants d'après Jacques Stella et culture ludique au XVIIe siècle", p. 321-354, À quoi joue-t-on ? Pratiques et usages des jeux et jouets à travers les âges, Colloque au festival d'histoire de Montbrison du 26 septembre au 4 octobre 1998, 552 pages, Ville de Montbrison, 1999.
  • "La motricita ludico sportiva, psicomotricita e sociomotricita", Corpo e Movimento, p. 117-141, Collona "Scienza e Sport", Firenze, 2000.
  • "Pratiques de terrain et enjeux théoriques", p. 255-274, Sport et sciences, coordonné par C. Collinet, PUF, Paris, 2001.
  • "Une rupture culturelle : des jeux traditionnels au sport", Le sport à corps et à cris, p. 9-36, Sous la direction de Gilles Amado et Marcel Bolle de Bal, Revue internationale de psychologie, Volume IX - n°20, Éditions ESKA, printemps 2003.
  • "Le destin des jeux. Héritage et filiation", p. 157 - ..., Jeux traditionnels. Quels loisirs sportifs pour la société de demain, Textes réunis par Joël Guibert et Guy Jaouen, Cahiers de l'Institut n°6, 2005.
  • "Cooperation and Opposition in Sports and in Traditionnal Games", p. 49-52, Tafisa Magazine ; Traditional sport and Games : New Perspectives on Cultural Heritage, TRIM & FITNESS International, Francfurt, 1/2008.
  • "Santé et bien-être relationnel dans les jeux traditionnels", p. 95-101, "Juegos tradicionales y salud social, Ribera del Duero, 2009.

Publications en collaboration[modifier | modifier le code]

  • Aux quatre coins des jeux (en collaboration avec G. Guillemard, Jean-Claude Marchal, M. Parent et A. Schmitt), 184 pages, Éditions du Scarabée, Paris, 1984.
  • Las quatro esquinas de los juegos, (en collaboration avec G. Guillemard, Jean-Claude Marchal, M. Parent et A. Schmitt), 183 pages, Agonos, Lerida, 1988.
  • Statistiques appliquées aux activités physiques et sportives (en collaboration avec Bernard Cyffers), 362 pages, Collection Études et Formation, INSEP publications, Paris, 1992.
  • La métromachie ou la bataille géométrique (en collaboration avec Michel Boutin),Board Games Studies, n°2, pages 80-103, Research School CNWS Leiden University, 1999.

Direction de publications (périodiques, n° spéciaux, ouvrages, films, etc.)[modifier | modifier le code]

  • Fichier de jeux sportifs, 24 jeux sans frontières, Groupe national de recherche "Jeux et Pratiques Ludiques des CEMÉA", CEMÉA, Paris, 1994.
  • Éducation, langage et sociétés. Approches plurielles, 168 pages, L’Harmattan, Paris, 1997.
  • Territoires et regards croisés, 200 pages, L’Harmattan, Paris, 1998.
  • Le corps et le langage. Parcours accidentés, 202 pages, L’Harmattan, Paris, 1999,(1re édition 1981).
  • Dossier Jeux et Sports, Vers l'Éducation Nouvelle n°494, CEMÉA, Paris, Avril 2000.
  • 24 jeux sans frontières, 24 fiches et livret pour l'animateur, Groupe national de recherche "Jeux et Pratiques Ludiques des CEMÉA, CEMÉA, Paris, 2004.
  • Jeux d'intérieur, 24 fiches et livret pour l'animateur, Groupe national de recherche "Jeux et Pratiques Ludiques des CEMÉA", CEMÉA, Paris, 2005.
  • Jeux sportifs et éducation nouvelle, Vers l'Éducation Nouvelle n°542, 89 pages, CEMÉA, Paris, avril, 2011.
  • Jeux du monde d'ici et d'ailleurs, 24 fiches et livret pour l'animateur, Groupe national de recherche "Jeux et Pratiques Ludiques des CEMÉA", CEMÉA, Paris, 2011.
  • film : Les jeux sportifs au cœur de l'Éducation nouvelle, Groupe national de recherche "Jeux et Pratiques Ludiques des CEMÉA", CEMÉA, Paris, 2011.

Commentaires des travaux de Pierre Parlebas[modifier | modifier le code]

  • Collinet Cécile, Les grands courants d'éducation physique en France, 276 pages, PUF, Paris, 2000. (ISBN 213050471X)
  • Collinet Cécile, Éducation physique et sciences, 283 pages, PUF, Paris, 2001.
  • Corneloup Jean, Les théories sociologiques de la pratique sportive, 248 pages, PUF, Paris, 2002.
  • Sarremejane Philippe, L'EPS depuis 1945 ;Histoire des théories et des méthodes, Vuibert, Paris, 2004.
  • Véziers Guilhem, Une histoire syndicale de l'éducation physique (1880-2002) : la force du militantisme, 394 pages, Éditions Syllepse, Paris, 2007.
  • Bordes Pascal, Collard Luc, Dugas Éric, Vers une science des activités physiques et sportives : la science de l'action motrice, 261 pages, Vuibert, Paris, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laboratoire d’étude des méthodes et des techniques de l’analyse sociologique regroupé en 2009 avec le GEPEC (groupe de recherche centré sur l’Europe et la culture) dans le GEPECS (Groupe d’étude pour l’europe de la culture et de la solidarité)
  2. référencés à la partie Principaux ouvrages et articles
  3. G. Vigarello, « Origine, unité et place de la théorie en EPS », Revue Annales de l'ENSEPS, 1972
  4. G. Vigarello, « Une épistémologie c'est-à-dire... Réflexions sur les problèmes de la science en EPS », In EPS, supplément au n° 151, 1978.