Paul Wittich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wittich.
Le modèle planétaire géo-héliocentrique de Tycho publié en 1587
Le modèle planétaire géo-héliocentrique Capellan de Paul Wittich en 1578 - dessiné sur son exemplaire de De revolutionibus de Copernic en février 1578

Paul Wittich, né vers[1] 1546 à Breslau (aujourd'hui, Wrocław en Pologne) et mort le 9 janvier 1586 à Vienne, est un mathématicien et un astronome[2] germanique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son modèle géo-héliocentrique où les planètes intérieures Mercure et Vénus tournent autour du soleil, mais où les planètes extérieures Mars, Jupiter et Saturne orbitent autour de la Terre, a inspiré Tycho Brahe pour son modèle plus radicalement géo-héliocentrique dans lequel les 5 planètes connues orbitent autour du Soleil, qui à son tour orbite autour de la Terre[3].

Le 13 février 1578 selon une note écrite à la main de Wittich dans un exemplaire du livre de Copernic « De revolutionibus… » (qui se trouve aujourd'hui à la bibliothèque apostolique vaticane), il semble que Paul Wittich développa sa propre théorie de l'univers (aujourd'hui appelé le système Tycho Brahe). Il a dû en parler à Tycho en 1580 lorsqu'il visita Hveen.

Selon une remarque dans De mundi aetherei…, Tycho montra son acceptation pour ce système en 1583[4],[5].

Logarithme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Logarithme.

Au cours de la dernière partie du XVIe siècle, le Danemark est devenu un centre important d'études sur les problèmes liés à la navigation. Paul Wittich et Clavius ont publié Astrolabe, en 1593, une mise en œuvre des tables trigonométriques pour raccourcir les calculs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Owen Gingerich, The Book Nobody Read: Chasing the Revolutions of Nicolaus Copernicus, Penguin (ISBN 0143034766) page 110 où Gingerich explique avoir calculé cette date de 1546 en soustrayant à l'année 1563 où Wittich fut étudiant à Leipzig, 17 années car l'âge moyen des étudiants était 17 ans.
  2. (en) Owen Gingerich, The Book Nobody Read: Chasing the Revolutions of Nicolaus Copernicus, Penguin (ISBN 0143034766), pages 101 à 112
  3. (en) Owen Gingerich et Robert S. Westman, « The Wittich Connection », Transactions of the American Philosophical Society, vol. 78, no 7,‎ 1988 (lire en ligne)
  4. Gingerich et Westman 1988, voir les dioptres de Tycho
  5. (en) Curriculum vitae of Tycho Brahe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

(en) V. E. Thoren, « Prosthaphaeresis Revisited », Historia Mathematica, vol. 15, no 1,‎ 1988, p. 32-39 (DOI 10.1016/0315-0860(88)90047-X)

Johannes Werner 1510, réactualisé par Wittich