Patrick de Friberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick de Friberg

Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick de Friberg le 14 mars 2010 à Québec.

Autres noms Mornevert
Activités Romancier
Naissance 6 février 1964 (50 ans)
Drapeau de la France Savigny-sur-Orge
Langue d'écriture Français
Genres Roman d'espionnage, Roman d'anticipation
Distinctions Finaliste du Prix du premier roman en 2005

Œuvres principales

  • Le Dossier Déïsis, (2009)
  • Momentum (2011)[1].

Patrick de Friberg est un écrivain français immigré au Canada, auteur de romans d'espionnage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick de Friberg est né à Savigny-sur-Orge (Seine-et-Oise), le 6 février 1964[2].

Il a écrit des romans sous les pseudonymes de Mornevert et Patrick du Morne vert (la traduction française du fri berg suédois, "la montagne libre") jusqu'en 2007. Il revient en 2009 sous le nom de Patrick de Friberg[3].

Selon son éditeur canadien les éditions Goélette, Montréal, après s'être engagé dans l'armée française à 18 ans, il est présent dans les milieux financiers des Pays de l’Est depuis la fin des années 1980[4].

Finaliste du prix du premier roman de Draveil, il est l'auteur de Mission Oxygène (1986).

Franco-canadien, il vit dans une petite ville au bord du Saint Laurent, Château-Richer.

Il s'inscrit dans la nouvelle vague des auteurs de thriller "français", issus des milieux de la Défense, qui se veulent porteurs de messages originaux face à l'influence des écrivains anglo-saxons du genre (Percy Kemp, Bruno Delamotte, Yves Bonnet, Jean-Marie Albert…).

Il également membre du Cercle littéraire Caron, Grand Prix 2011, (créé par l'écrivain Percy Kemp et Véronique Anger en 2002)[3].

Il est marié à la journaliste-auteure-éditrice Véronique Anger.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Mornevert[5] :

Sous le nom de Patrick de Friberg :

Comme traducteur de John Barnett (série la Véritable Histoire de l'Amérique des sixties) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]