Parti socialisme et liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti socialisme et liberté (Partido Socialismo e Liberdade, PSOL) est un parti politique brésilien fondé en 2004 par une scission de l'aile gauche du Parti des travailleurs. Il est rejoint par de nombreux intellectuels et militants de gauche ainsi que par plusieurs courants de l'extrême-gauche brésilienne.

À l'élection présidentielle de 2006, le PSOL présente la candidature de l'ancienne sénatrice Heloísa Helena, exclue du PT en décembre 2003 après avoir voté contre les consignes du Parti. Également soutenue par le Parti communiste brésilien et le Parti socialiste des travailleurs unifié, elle arrive en troisième position avec 6,85 % des voix.

Aux élections générales qui se tiennent simultanément, le PSOL n'obtient que 1,2 % des voix, trois sièges de députés et aucun sénateur. En 2010, le PSOL présente seul la candidature de Plínio de Arruda Sampaio à l'élection présidentielle. Celui-ci ne peut empêcher l'effondrement électoral du parti et n'obtient que 0,87 % des voix. En revanche, le PSOL parvient à conserver ses trois mandats de députés et progresse même au Sénat, où il obtient deux élus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]