Panthalassa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'océan bleu entourant Pangée est la Panthalassa.

La Panthalassa (du grec ancien πᾶν / pân (« tout ») et θάλασσα / thálassa (« mer »), littéralement toutes les mers) était le vaste océan global qui a entouré la Pangée, supercontinent qui exista à la fin du paléozoïque.

Cet océan était divisé en deux bassins principaux, le bassin Pacifique correspondant à l'actuel océan Pacifique et le bassin paléo-Téthys. Ce dernier forme un coin enfoncé au sud-est de la Pangée. Le déplacement du continent africain a conduit à la fermeture quasi-complète de l'océan Téthys, la Méditerranée étant entre autres constituée de ses ultimes vestiges.

La dislocation de la Pangée a par la suite donné naissance aux bassins océaniques modernes (dont l'Atlantique et l'océan Arctique). Cette nouvelle configuration a considérablement modifié la circulation océanique et, de fait, les conditions climatiques globales.

Formation[modifier | modifier le code]

La formation de l'océan Panthalassa s'inscrit dans un cycle de fusion-éclatement des grandes masses continentales connu sous le nom de cycle de Wilson.

L'océan Panthalassa débute donc avec l'éclatement du supercontinent Rodinia il y a 900 millions d'années. L'océan global Mirovia entourant Rodinia va peu à peu se réduire alors que s'ouvre le bassin de la Panthalassa.

Entre -650 et -550 millions d'années, il se forme un nouveau supercontinent appelé Pannotia. D'une durée de vie courte, à l'échelle des temps géologiques, il se disloque en quatre masses qui se réunissent à nouveau et forment la Pangée.

La Téthys divise la Pangée en deux supercontinents, Laurasia et Gondwana.

Articles connexes[modifier | modifier le code]