Pointe Dunant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ostspitze)
Aller à : navigation, rechercher
Pointe Dunant
Image illustrative de l'article Pointe Dunant
Géographie
Altitude 4 632 m
Massif Mont Rose (Alpes valaisannes)
Coordonnées 45° 56′ 13″ N 7° 52′ 04″ E / 45.93694, 7.8677845° 56′ 13″ Nord 7° 52′ 04″ Est / 45.93694, 7.86778  
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Viège
Ascension
Première 1er septembre 1854 par Christopher Smyth, James Grenville Smyth et Edmund Smyth
Voie la plus facile Arête occidentale

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Pointe Dunant

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Pointe Dunant

La pointe Dunant, anciennement Ostspitze (littéralement « pointe orientale »), est le sommet le plus élevé de Suisse après la pointe Dufour.

La première ascension a été réalisée le 1er septembre 1854 par les frères Christopher, James Grenville et Edmund Smyth[1], un an avant celle de la pointe Dufour. La seconde ascension fut réalisée le 11 septembre 1854 par Edward Shirley Kennedy[1]. On ne savait d'ailleurs pas à cette époque lequel des deux sommets était le plus élevé. La différence d'altitude est en fait inférieure à deux mètres.

Connu traditionnellement sous le nom d'Ostspitze, le sommet est renommé en 2014 en hommage à Henri Dunant, fondateur de la Croix-Rouge, sur proposition du Président de la Confédération, Didier Burkhalter. L'opération a pour but de commémorer les 150 ans du CICR[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b William Augustus Brevoort Coolidge, The Alps in nature and history, Methuen, 1908, p. 232
  2. ATS, « Une montagne valaisanne rebaptisée Pointe-Dunant pour les 150 ans du CICR », RTS Info,‎ 24 septembre 2014 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Helmut Dumler und Willi P. Burkhardt: Viertausender der Alpen. Bergverlag Rother, Munich 2001, ISBN 3-7633-7427-2.

Voir aussi[modifier | modifier le code]