Ordre de Saint-Michel (Bavière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ordre de Saint-Michel (en allemand : Orden zum Heiligen Michael) est un ancien ordre militaire allemand fondé le 29 septembre 1693 par le prince-électeur et archevêque de Cologne Joseph-Clément de Bavière (1671-1723). Il a cessé d'être attribué à la fin de la Première Guerre mondiale, au moment de la disparition du Royaume de Bavière.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'officier de la Grande armée Elzéar Blaze (1786-1848) raconte dans ses mémoires[1] que les membres de cet ordre pouvaient, le jour de la Saint-Michel (29 septembre) communier l'épée à la main.

Classes[modifier | modifier le code]

L'ordre comportait à l'origine deux classes :

Après la refondation de l'ordre en 1808 a été ajouté une classe intermédiaire :

Le 24 juin 1855, le roi Maximilien II de Bavière a introduit la classe de Grand Commandeur et divisé celle des chevaliers en deux. En 1887, l'ordre a été entièrement réorganisé de la façon suivante :

  • Grand'croix
  • Ire classe
  • IIe classe avec étoile
  • IIe classe
  • IIIe classe
  • IVe classe
  • Croix du mérite
  • Médaille d'argent du mérite
Croix de IVe classe (à partir de 1910).

En 1894 a été créée la médaille de bronze du mérite et en 1910 la croix d'honneur, la IVe classe avec couronne et la croix du mérite avec couronne. Jusqu'à la fin du royaume de Bavière le 7 novembre 1918, l'ordre a donc comporté les classes suivantes :

  • Grand'croix
  • Ire classe
  • IIe classe avec étoile
  • IIe classe
  • Croix d'honneur
  • IIIe classe
  • IVe classe avec couronne
  • IVe classe
  • Croix du mérite avec couronne
  • Croix du mérite
  • Médaille d'argent du mérite
  • Médaille de bronze du mérite

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Maximilian Gritzner, Handbuch der Ritter- und Verdienstorden aller Kulturstaaten der Welt, Leipzig, 1893.
  • (de) Arnhard Graf Klenau, Orden in Deutschland und Österreich, Band II Verlag Graf Klenau GmbH, Offenbach 2008, ISBN 3-937064-13-3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elzéar Blaze, La Vie militaire sous le premier Empire, Jacob-Duvernet,‎ 2011, 353 p.

Sur les autres projets Wikimedia :