Nuri Demirağ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nuri Demirağ.

Nuri Demirağ, (en turc: Nuri Demirağ) (1886, Divriği - 13 novembre 1957, Istanbul) est un politicien et riche homme d'affaires, industriel et philanthrope turc.

Débuts dans l'industrie[modifier | modifier le code]

La première entreprise de Nuri Demirağ est de fabriquer du papier à cigarette. Devenu millionnaire, il investit alors son capital dans le développement du réseau ferré national (chemins de fer de la république turque), d'où son surnom de « Demirağ » (« voie ferrée ») que lui attribue le président de la république turque, Mustafa Kemal Atatürk.

Il lance le création de la première usine de construction d'avion en Turquie, la première usine de production de papier à cigarette. C'est aussi le premier à s'intéresser à la construction d'un pont sur le Bosphore, et au projet de construction du Barrage de Keban. Il est surtout connu pour ses réalisations dans l'industrie de l'aviation.

Constructeur aéronautique[modifier | modifier le code]

Il se lance dans la construction aéronautique et à partir du MMV-1 du concepteur Selahattin Resit ALAN, il développa le NuD-36, un biplan monomoteur d'entrainement biplace. Le THK (Association d'aéronautique turque) lui passe commande de 24 NuD-36 ainsi que de 65 Sch-5 (Planeur licence Russe) en 1937-1938. Suite à l'accident d'atterrissage mortel de S.R Alan à Eskişehir, le THK annule toutes ces commandes le 8 novembre 1943. Ce qui va entrainer une réelle controverse et par la même occasion la ruine économique de N.DEMIRAG.

À ce moment 12 NuD-36 et un nombre inconnu de Sch-5 (24 selon certaines sources) ont été produits, il tente alors de les vendre à l'étranger : (Égypte, Iran, Irak et Espagne). Mais cela ne se fait pas à cause de l'opposition du gouvernement turc. Les avions sont donc affectés à l'école de pilotage de N.DEMIRAG (Gök Uçus Okulu) ouverte depuis le 17 août 1941 sur le site de l'actuel Aéroport international Atatürk. L'usine DEMIRAG réussi à garder la tête hors de l'eau grâce aux contrats de maintenance de l'Armée de l'air turque, et ce jusqu'au cours des années 1950 avant de devoir cesser définitivement ses activités. Seul deux avions sortent des cartons de DEMIRAG : le NuD-36 et le NuD-38.

Homme politique[modifier | modifier le code]

Enfin, Nuri Demirağ est aussi le fondateur du Parti national de développement, le troisième parti d'opposition de la République de Turquie.

Liens externes[modifier | modifier le code]