Neuburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jean-Frédéric Neuburger
Neuburger B
Neuburger
grappe de Neuburger
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le neuburger est un cépage de vigne blanc.

Origine[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Il est issu du croisement du Roter Veltliner et du Sylvaner[réf. nécessaire]. Il serait originaire de la Wachau en Autriche[1].

Géographique[modifier | modifier le code]

Il est très répandu en Autriche (1 600 hectares durant les années 1990[1]) et en République tchèque, où il est nommé Neuburské.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

Le bourgeonnement est vert pâle à reflets bronzés.
Les feuilles adultes sont moyenne à grande, trilobées, le limbe porte des dents ogivales.
Les grappes sont de taille moyenne, cylindriques à pédoncule court. Les baies sont moyennes, vertes, dorée sur le côté ensoleillé, à pellicule épaisse et pulpe gélatineuse.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Culturales[modifier | modifier le code]

Il est peu exigeant vis-à-vis du sol, mais sa sensibilité aux gelées printanières est un frein à sa culture. Il craint aussi le vent et la coulure.

Sensibilité aux maladies[modifier | modifier le code]

Il craint peu les maladies cryptogamiques, mais est très sensible à la pourriture grise.

Technologiques[modifier | modifier le code]

Il donne des vins floraux, parfois déséquilibrés par un excès d'alcool et un manque de fraicheur.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1re édition 2000 (ISBN 2-01-236331-8)
  • "Guide des cépages, 300 cépages et leurs vins", Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, éditions ULMER, 1997, page 183. (ISBN 2-84138-059-9).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Guide des cépages, 300 cépages et leurs vins", Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, éditions ULMER, 1997, page 183. (ISBN 2-84138-059-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]