Nerf d'un recouvrement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nerf (homonymie).

En mathématiques, le nerf d'un recouvrement est un complexe simplicial abstrait associé à un recouvrement ouvert d'un espace topologique. Il peut éventuellement intervenir dans la définition de la cohomologie de Čech d'un faisceau.

Un recouvrement ouvert d'un espace topologique E est un ensemble 𝒰 d'ouverts de E dont la réunion est E. Son nerf[1],[2] est l'ensemble des parties finies non vides J de 𝒰 telles que

\bigcap_{U\in J}U\ne\varnothing.

Supposons que le recouvrement est localement fini, et que les intersections sont toutes contractiles. Alors la réalisation géométrique de X a le même type d'homotopie que E. Toute variété topologique de dimension finie (supposée séparée) admet un recouvrement ouvert localement fini. Elle a donc le même type d'homotopie qu'un complexe simplicial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Edwin Spanier, Algebraic Topology, Springer,‎ 1981 (ISBN 978-0-387-90646-1), p. 109
  2. Michel Zisman, Topologie algébrique élémentaire, Armand Colin,‎ 1972, p. 225

(en) S. I. Gelfand et Yu. I. Manin, Methods of Homological Algebra, chap. 1

Articles connexes[modifier | modifier le code]