Museau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Muzo.
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Détail d’un museau (« truffe ») de chien.

Le museau est un terme ancien dont l’origine est le latin médiéval mūsellum, diminutif de mūsus, « nez d'un animal »[1]. Initialement le mot pouvait au XVIIe siècle qualifier une partie du visage humain ; « la partie du visage qui comprend les lèvres », mais Nicot en 1606 précisait « mais quant aux bestes, le nez en est »[2]. Ce mot a dérivé et peut désigner aujourd’hui une partie de chair saillante plus ou moins allongée de certaines parties d’un corps.

Zoologie[modifier | modifier le code]

Le museau désigne principalement, pour les mammifères, l’entrée du système respiratoire (et/ou à l’ensemble : gueule et la truffe).

La gueule, bouche ou bec de certains autres animaux, le museau d’une tortue, d’un requin, l’esturgeon à museau court dont la tête le différencie de l’esturgeon noir, etc.

Museau désigne également plusieurs espèces :

L’Orycteropus est caractérisé par un museau inhabituellement long.

Certains animaux dont les suidés ont un museau très sensible qu’on appelle groin, assez solide pour leur permettre de fouiller le sol à la recherche de nourriture (racines, champignons, dont truffes, vers, etc.).

Divers[modifier | modifier le code]

  • Le museau de tanche, une partie plus saillante du col de l’utérus.
  • « Museau de tanche ! », expression française désignant quelqu'un de niais, de sot.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Dictionnaire étymologique de la langue française
  2. Thresor de la langue française, Nicot, 1606.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :