Bouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouche (homonymie).
Cavité buccale

La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot « gueule » s'utilise aussi, mais avec un sens familier voire grossier lorsqu'il est question d'un être humain.

Cet organe est habituellement situé au niveau de la tête. Les planaires, notamment, font exception puisque leur bouche se situe au milieu de leur ventre.

La plupart des animaux ont un système digestif complet, avec une bouche à une extrémité et un anus à l'autre. Selon l'extrémité qui se forme en premier en embryologie, on peut classifier les animaux en protostomiens et deutérostomiens. Quelques animaux n'ont pas d'anus : ils excrètent leurs déchets par la bouche. C'est le cas des cnidaires et des planaires, ainsi que des brachiopodes, qui ont un système digestif très efficace (le tube étant enroulé autour de l'estomac durant la digestion).

Quelques animaux, comme les cestodes, n'ont même pas de bouche. Ils vivent à l'intérieur du système digestif de leur hôte et n'ont donc pas besoin d'en posséder une.

Chez de nombreux animaux, la bouche possède des dents pour mâcher la nourriture ou injecter du poison. De plus, elle est souvent dotée d'une langue qui sert à la mastication, à la phonation et à la déglutition. Chez les arthropodes, il y a des membres externes modifiés ; chez les vertébrés gnathostomes, ils sont internes.

Les structures cornées couvrant la bouche d'un oiseau composent son bec.

La bouche humaine[modifier | modifier le code]

La bouche ouverte d'une fille. On voit toute la cavité buccale, ainsi que la luette et un amygdale (blanc).
La bouche d'une femme adulte
Profil des muscles de la bouche
Innervation de la cavité buccale

La cavité buccale humaine représente le premier segment du tube digestif. Elle est divisée en deux parties : le vestibule et la cavité buccale proprement dite qui sont séparés par l’arcade dentaire :

  • le vestibule, compris entre les dents et la face interne des joues et des lèvres ;
  • la cavité buccale proprement dite, délimitée en avant et sur les côtés par les dents, et en arrière par l’isthme du gosier (qui sépare la cavité buccale de l’oropharynx).

Limites de la cavité buccale :

  • en haut : palais osseux et membraneux (le voile du palais et son appendice : la luette) ;
  • en bas : langue et plancher buccal ;
  • latéralement : joues ;
  • en avant : lèvres supérieure et inférieure. Elles jouent un rôle important dans la parole, l'expression faciale, l'action d'embrasser, de boireetc.
  • en arrière : isthme du gosier et amygdales (ou tonsilles).

Les dents. Les arcades dentaires maxillaire et mandibulaire sont composées de 20 dents déciduales pendant l'enfance, puis de 32 à l'âge adulte :

  • denture lactéale, par arcade : 4 incisives (centrales et latérales), 2 canines et 4 molaires ;
  • denture définitive, par arcade : 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 6 molaires (dont les troisièmes molaires dites « dents de sagesse »).

La langue, organe musculaire, est responsable du goût par l'intermédiaire des papilles gustatives, mais aussi de la phonation et de la bonne mastication du bol alimentaire.

C'est dans la cavité buccale qu'aboutissent les canaux excréteurs des glandes salivaires principales (parotides, sous-maxillaires, et sublinguales) et accessoires.

Fonctions :

  • alimentation (les bébés naissent avec un réflexe de succion qui disparaît progressivement lorsque l'enfant grandit) ;
  • communication : phonation (le sigmatisme nasal est dû à un positionnement de la langue qui rend impossible le passage de l'air par la cavité buccale), communication non verbale : mimique, baisers…

La bouche dans la culture[modifier | modifier le code]

Surnoms[modifier | modifier le code]

Comme élément essentiel du visage, la bouche est à l'origine de nombreux surnoms : par exemple en Breton[1] Beg Sukr, c'est-à-dire « Bec sucré » ou « Bouche à sucre » ; Beg bleud ou Bouche Farine, surnom de boulangeretc.

Médecine[modifier | modifier le code]

Les maladies de la bouche sont étudiées par la stomatologie, spécialité médicale s'intéressant aux pathologies de la cavité buccale (pathologie infectieuse (mycoses), tumorale (carcinomes épidermoïdes), traumatologique (ulcérations de la cavité buccale). Elle est fréquemment couplée avec la chirurgie maxillo-faciale.

La bouche et le plancher buccal peuvent être le siège de tumeur malignes, ou cancers, en particulier de carcinome épidermoïde.

Divers[modifier | modifier le code]

Le sillon qui relie la lèvre supérieure au nez s'appelle philtrum.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mikael Madeg a sélectionné une trentaine de surnoms de Bretons avec le mot « beg » dans Le grand livre des surnoms bretons, p. 23.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]