Morholt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans toutes les versions de la légende de Tristan et Iseult, l'Irlandais Morholt est le champion déclaré du roi Gormond d'Irlande, venu réclamer pour lui le tribut à Marc (Marc'h), roi de Cornouailles. Ce tribut consistait en 600 jeunes gens vierges âgés de 15 ans (300 garçons et 300 filles). Selon les versions, il est le père ou l'oncle d'Iseult, et le mari ou le frère de sa mère, la magicienne d'Irlande, prénommée également Iseult.

Morholt est mortellement blessé par Tristan qui défend son oncle Marc'h, mais Tristan est lui aussi blessé par l'épée de Morholt trempée dans un poison mortel. Seule la magicienne d'Irlande connaît les ingrédients ainsi que ceux de l'antidote, dont elle a transmis le secret à sa fille. C'est ainsi que Tristan se rend dans l'île et voit Iseut pour la première fois. Il est finalement reconnu comme l'assassin de Morholt, car ce dernier a conservé dans le crâne une partie de son épée, et doit s'enfuir d'Irlande.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Mativat, Ni vous sans moi, ni moi sans vous
  • René Louis, Tristant et Iseult