Corum (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Montres Corum)
Aller à : navigation, rechercher

Corum

Création 1955
Fondateurs Gaston Ries & René Bannwart
Forme juridique SARL
Siège social Drapeau de Suisse Drapeau : SuisseLa Chaux-de-Fonds (Suisse)
Direction Executive Committee
Activité horlogerie
Site web Site internet Corum

Corum est une entreprise horlogère suisse, basée à La Chaux-de-Fonds.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1955, Gaston Ries et René Bannwart ont décidé de transformer leur petite fabrique de montres private label en manufacture horlogère.

Une année plus tard, les premières montres font leur apparition sur le marché. La « clé Corum » est le logo de la marque[1], qui apparait par exemple comme contrepoids sur l'aiguille des secondes du modèle Admiral's Cup[2].

En janvier 2000, l’arrivée d’un nouveau propriétaire et président - Severin Wunderman, icône de l’industrie horlogère à la renommée internationale - redonne une nouvelle impulsion à Corum.

Le 25 juin 2008, Severin Wunderman décède à l'âge de 69 ans. Homme d’art et de culture, doté d’un fort sens philanthropique, Severin Wunderman a marqué l’histoire horlogère au sceau de ses créations audacieuses. Sa mémoire continue d’être honorée par sa famille et sa mission relayée au sein de la Maison Corum.

En janvier 2010, à l’aube de l’année jubilaire de la marque Corum, son père fondateur René Bannwart, décède dans sa 95ème année.

En avril 2013, la Maison Corum annonce la reprise de son actionnariat par le groupe China Haidian Holdings Limited, aujourd'hui nommé Citychamp Watch & Jewellery Ltd. Au terme de cet accord, le groupe devient propriétaire de la maison horlogère, établie à La Chaux-de-Fonds.

Collections[modifier | modifier le code]

  • Admiral's Cup[3]
  • Golden Bridge[3]
  • Romulus[3]
  • Artisans[3]
  • Coin Watch

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique de la maison d'horlogerie Corum », sur horlogerie-suisse.com (consulté le 17 janvier 2010).
  2. « Admiral’s Cup Black Hull 48 », sur lacotedesmontres.com (consulté le 17 janvier 2010).
  3. a, b, c et d « Watch News CORUM : Fin d’année étincelante », sur larevuedesmontres.com (consulté le 17 janvier 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]