Montreal Mirror

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirror.
Montreal Mirror
Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Anglais
Périodicité Hebdomadaire
Genre Culturel
Diffusion 70 000 ex. (tous les jeudis (2008))
Date de fondation 20 juin 1985
Date du dernier numéro 21 juin 2012
Ville d’édition Montréal

Rédacteur en chef Alastair Sutherland
ISSN 0833-8086
Site web www.montrealmirror.com

Le Montreal Mirror ou, plus communément, le Mirror, est un hebdomadaire culturel publié en anglais à Montréal par Québecor Média entre 1985 et 2012.

Contenu[modifier | modifier le code]

Au même titre que son pendant francophone, le journal Ici Montréal — dont le contenu est toutefois différent — et que ses compétiteurs, Voir et Hour, le Mirror publie des interviews et des critiques portant sur la musique, le cinéma, le théâtre, les arts visuels et la littérature, avec un accent particulier sur les intérêts de ses lecteurs de la minorité anglophone de la métropole québécoise.

On retrouve également plusieurs éditoriaux, une chronique sexe, ainsi qu'une populaire colonne, la Rant Line, où les lecteurs sont invités à intervenir et à se répondre entre eux, anonymement ou non, via une boîte vocale mise à leur disposition.

Le journal se targue par ailleurs de publier un calendrier complet des activités culturelles qui se déroulent à travers la ville durant la semaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Publié la première fois le 20 juin 1985, le Mirror est devenu un hebdomadaire en septembre 1989. Quebecor a fait l'acquisition du journal en 1997. Le Mirror évaluait son lectorat à 287 000 par semaine en 2006.

Le 22 juin 2012, Sun Media, division de Québecor Média, annonce la fin de la publication de l'hebdomadaire[1].

Depuis, plusieurs impliqués dans le Mirror ont lancé le site Cult MTL (http://cultmontreal.com/).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Montreal Mirror to End Publication », Sun Media,‎ 22 juin 2012 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]