Minnesang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Minnesang (« chant d'amour ») est un style de poésie lyrique dans les pays de langue allemande qui s'est épanoui du XIIe siècle jusqu'au XIVe siècle. Ceux qui écrivent et chantent le Minnesang sont connus comme chanteurs de Minne (« Minnesänger »).

Le Minnesang a des points communs avec la tradition des troubadours et des trouvères en France. Il provient probablement de cette tradition, bien qu'il ait développé ses propres formes. Comme eux, les Minnesänger chantaient principalement la « Minne » (l'amour courtois). Plusieurs des Minnesänger les plus connus sont également célèbres pour leur poésie épique. Il faut citer avant tout Wolfram von Eschenbach et Hartmann von Aue. D'autres Minnesänger remarquables sont Walther von der Vogelweide, Heinrich Frauenlob, Neidhart von Reuental et Heinrich von Morungen.

« Elle (Mayence) a été la métropole des minnesaenger, c’est-à-dire de la poésie gothique ; elle a été le berceau de l’imprimerie, c’est-à-dire de la pensée moderne. » Victor Hugo, Le Rhin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Christophe Wagenseil, De l'Art sublime et divin des maîtres-chanteurs
  • 1949 : André Moret Anthologie du Minnesang, Introduction, textes, notes et glossaire, Aubier-Montaigne, coll. Bibliothèque de Philologie Germanique, tome XIII, 305 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Chansons des Minnesänger