Michele Angiolillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Angiolillo devant ses juges, Le Petit Journal.

Michele Angiolillo Lombardi dit José Sants ou Rinaldini, était un anarchiste illégaliste italien né à Foggia le 5 juin 1871 et mort garroté le 20 août 1897 dans la prison de Bergara.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 8 août 1897, dans la station balnéaire de Santa-Agueda (Pays basque) Michele Angiolillo tue de quatre coups de révolver le président du Conseil espagnol, Antonio Cánovas del Castillo, responsable de la torture et de l'exécution des anarchistes à Montjuich (Barcelone), et se laisse arrêter. Jugé les 14 et 15 août, il est condamné à mort et exécuté au garrot vil le 20 août 1897, dans la prison de Vergara.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]