Melingo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Melingo

Melingo est un musicien auteur-compositeur-interprète. Il est né en 1957 en Argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Argentine en 1957, Daniel Melingo a appris la clarinette au conservatoire de Buenos Aires puis a suivi des études de musicologie et de composition à l’université. En 1978, fuyant la dictature militaire, il s’installe au Brésil et participe au groupe Agua de Milton Nascimento. Quatre ans plus tard il rentre dans son pays où il rejoint les forces vives du rock contestataire à travers les groupes Los Twist et Los Abuelos de la Nada.

Au milieu des années 80, il part à Madrid, alors en pleine Movida. Il participe à cette énergie festive débridée en intégrant le groupe punk Toreros Muertos. Il y enregistre le disque Lions in love où rythmes funk et reggae se mêlent aux accents latino.

De retour à Buenos Aires dans la décennie suivante, il redécouvre les vertus du tango canaille aux poèmes chantés en lunfardo, l'argot des banlieues de Buenos Aires. Animateur de télévision, il milite pour ce retour aux sources et enregistre plusieurs albums Tango bajos en 98 et Ufa en 2003.

En 2004, le guitariste Eduardo Makaroff, tiers argentin de Gotan Project, lui propose de rejoindre le label qu'il vient de créer Mañana et lui ouvre les portes d’une carrière européenne. Le public découvre alors ce dandy aux manières de comédien qui subjugue son auditoire par sa prestance et sa voix éraillée.

Discographie[modifier | modifier le code]

1982-1995[modifier | modifier le code]

Depuis 1998 (carrière solo)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]