Melchior Franck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Franck.

Melchior Franck

Description de cette image, également commentée ci-après

Monument dédié au compositeur à Cobourg

Naissance Vers 1579
Zittau, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 1er juin 1639
Cobourg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur

Melchior Franck est un compositeur allemand de la Renaissance tardive et du début de l'époque baroque, né à Zittau vers 1579 et mort à Cobourg le 1er juin 1639. Compositeur prolifique de musique d'église exclusivement protestante, plus spécialement de motets, il a apporté de nombreuses innovations stylistiques de l'école vénitienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de ses contemporains, on connaît peu de choses du début de sa vie : il est né à Zittau, aux alentours de 1579 et y a probablement étudié avec Christoph Demantius, et ensuite avec Adamus Gumpelzhaimer à Augsbourg. En 1601, on le retrouve enseignant la musique à Nuremberg où il rencontre Hans Leo Hassler qui lui enseigne les styles vénitien polychoral et le style polyphonique de la Haute-Renaissance, qu'il a incorporé tous les deux dans ses propres compositions.

Il est nommé au poste de maître de chapelle à Cobourg au service du prince Johann Casinmir en 1602 et y restera jusqu'à la fin de sa vie, survivant aux horreurs de la guerre de Trente Ans.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Franck était un compositeur populaire à l'œuvre extrêmement prolifique, publiant plus de 600 motets répartis sur plus de 40 livres. Il est également l'auteur de musique profanes diverses, vocales et instrumentales. On lui doit notamment une des premières versions de Mon beau sapin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Manfred Bukofzer, Music in the Baroque Era. New York, W.W. Norton & Co., 1947. (ISBN 0-393-09745-5)
  • The Concise Edition of Baker's Biographical Dictionary of Musicians, 8e éd. Revised by Nicolas Slonimsky. New York, Schirmer Books, 1993. (ISBN 0-02-872416-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]