Mbacké (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbacké.
Mbacké
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Diourbel
Département Mbacké
Maire Ibrahima Gueye
Démographie
Gentilé Mbackois
Population 68 054 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 14° 48′ 00″ N 15° 54′ 00″ O / 14.8, -15.9 ()14° 48′ 00″ Nord 15° 54′ 00″ Ouest / 14.8, -15.9 ()  
Altitude 47 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Mbacké

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Mbacké

Mbacké (parfois Mbacke, Mbaké ou Mbake) est une ville du centre-ouest du Sénégal.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1796, Mbacké a été fondée dans une région peu peuplée du Baol oriental par Maharame Mbacké l'arrière-grand-père de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Administration[modifier | modifier le code]

C'est le chef-lieu du département de Mbacké dans la région de Diourbel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mbacké se trouve sur la route nationale N3 entre Diourbel et Dahra, non loin de la ville sainte de Touba.

Dakar, la capitale, se trouve à 180 km[1].

Les villages les plus proches sont Bofe, Yagne, Darou Sek, Mbelk, Ndame, Taofir, Darou Salam, Afe et Sam.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1988 et 2002, la population s'élevait respectivement à 38 847 et 51 124 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, Mbacké compterait 68 054 personnes.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Mbacké[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dakar et ses environs, carte 1/16 000, édition 2007-2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) A. Clos-Arceduc, « Les tumulus de la région de Mbacké (Sénégal) », Notes Africaines, Dakar, IFAN, 1962, n° 95, p. 88-91.
  • (fr) E. E. Rosander, « Le dahira de Mam Diarra Bousso à Mbacké. Analyse d'une association religieuse de femmes sénégalaises », Seminar Proceedings - Nordiska Afrikainstitutet, 1997, n° 31, p. 160-173

Liens externes[modifier | modifier le code]