Markus Fothen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Markus Fothen
Image illustrative de l'article Markus Fothen
Informations
Nom Markus Fothen
Date de naissance 9 septembre 1981 (33 ans)
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Équipe professionnelle
2004-2008
2009-2010
2011
2012-2013
Gerolsteiner
Milram
NSP
NSP-Ghost

Markus Fothen, né le 9 septembre 1981 à Neuss, est un coureur cycliste allemand. Professionnel de 2004 à 2013, il a débuté sa carrière au sein de l'équipe allemande Gerolsteiner. En 2009, il rejoint la Milram, suite à l'arrêt de la Gerolsteiner. Et suite également à l'arrêt de Milram, il termine sa carrière au sein de l'équipe NSP-Ghost entre 2011 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2001, Markus Fothen participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la septième place du contre-la-montre des moins de 23 ans[1]. Après avoir été champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs, il y participe à nouveau en 2002, à Zolder en Belgique, et se hisse à la cinquième place[2]. En 2003, il remporte les titres de champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs et de la course de côte, de champion d'Europe et de champion du monde du contre-la-montre espoirs.

Il devient coureur professionnel en 2004 dans l'équipe allemande Gerolsteiner. Son frère Thomas l'y rejoint en 2006. En 2004, il gagne le Grand Prix de la Forêt-Noire. L'année suivante, il se classe douzième du Tour d'Italie, son premier grand tour. En 2006, il est 15e du Tour de France tandis que l'année suivante, il se classe deuxième d'une étape arrivant à Castelsarrasin.

En 2008, l'équipe Gerolsteiner disparaît. Les frères Fothen rejoignent l'équipe Milram, en compagnie d'autres coureurs de Gerolsteiner.

Markus Fothen débute la saison 2010 en prenant la dixième place du Tour Down Under. Fin 2010, faute de proposition de contrat à la suite de la dissolution de l'équipe Milram, il envisage de redescendre en amateur et reprendre la porcherie de ses parents[3], dans la région de Neuss à l'ouest de la Rhur. À la fin du mois de février 2011, il rejoint en compagnie de son frère Thomas l'équipe continentale NSP-Ghost[4]

Il ne parvient plus alors à retrouver son niveau des années 2005 à 2008.

En juillet 2013, il avoue avoir pris du viagra au cours de sa carrière pour optimiser ses performances et annonce, par la même occasion la fin de sa carrière. Ce produit n'étant pas inscrit sur la liste des produits interdits de l'Agence mondiale antidopage, le coureur n'est donc pas considéré comme "dopé"[5].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès par année[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pate wins Espoirs world title », sur cyclingnews.com,‎ 9 octobre 2001 (consulté le 30 juin 2011)
  2. (en) « Vaitkus powers to win Espoirs TT title », sur cyclingnews.com,‎ 8 octobre 2002 (consulté le 30 juin 2011)
  3. « Bradley Wiggins fait un bide », sur cyclismag.com,‎ 26/12/2010 (consulté le 26/12/2010)
  4. (de) « Markus und Thomas Fothen zu Team NSP », sur radsport-news.com,‎ 21 février 2011 (consulté le 1er février 2011)
  5. « M.Fothen avoue s'être dopé... au viagra ! », sur cyclismactu.net,‎ 26 juillet 2013 (consulté le 28 juillet 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :