Mécanisme de développement propre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MDP.

Le mécanisme de développement propre (MDP) est un mécanisme économique de la finance du carbone qui fut élaboré dans le cadre du protocole de Kyoto.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le but premier de ce mécanisme est de réduire les émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

L'augmentation des gaz à effet de serre est mondiale, en augmentation constante depuis la révolution industrielle, en accélération avec l'internationalisation des échanges économiques.

Mécanisme[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un mécanismes de marché qui considère que la source d'émission n'a que peu d'importance. Il vise à récompenser financièrement toute instauration de technologies réduisant ces émissions dans les pays en voie de développement, en en monétarisant la valeur, qui devient alors négociable en unités d'équivalent d'une tonne de CO2.

Une entreprise d'un pays développé investit pour une amélioration technologique dans un pays en voie de développement et rapatrie la valeur financière des réductions d'émissions de CO2 en résultant, ce qui lui permet de dégager des profits en spéculant sur ces valeurs. Il peut aussi polluer lui-même dans les proportions de ce que son investissement a évité (selon un dossier monté par l'entreprise et systématiquement validé par l'office des Nations-unies, la CCNUCC).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]