Loden (textile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une fabrique de loden à Schruns.
Manteaux Loden.

Le loden est un tissu de laine imperméable typique du Tyrol, du sud de l'Allemagne et de la province de Bolzano. Étoffe souple, douce, chaude et résistante, à l'aspect feutré et velu, elle sert principalement à la confection de manteaux ainsi que de capes, jupes et pantalons.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est un tissu qui appartient à l'histoire des Alpes et aux bergers tyroliens. Depuis le Moyen Âge, l'étoffe de loden est produite par les paysans des Dolomites et du Tyrol : sa couleur est, alors, grisâtre comme la laine brute de leurs moutons.

Le loden devient un tissu à mode quand la filature Mössmer (originaire de Campo Tures et fondée en 1892) confectionne un manteau en loden de couleur blanche pour l'empereur François-Joseph : ainsi de toile rustique pour paysans, avec l'ajout de laine mérinos, elle devient une étoffe élégante pour habits de chasse et d'équitation prisée de la noblesse austro-hongroise.

De gris originaire, sa couleur devient blanche, rouge, noire et enfin vert sombre, la plus commune actuellement.

En 2010, la filature Mössmer crée le premier loden ignifugé[1], une gamme particulièrement destinée aux tissus d'ameublement telles les tentures.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Musée du loden[modifier | modifier le code]

Dans le val Pusteria, à Vandoies, se trouve un musée[2] qui permet de connaître toute l'histoire du loden et les différentes étapes de fabrication artisanale d'un vêtement : de la tonte des moutons à la coupe du tissu.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it)(de)Site de Lorenz Sternbach Wohnen
  2. (it)(de)Site altoadige-suedtirol : musée du loden à Vandoies