Glossaire du tissage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Recueil des termes relatifs au tissage, à l'industrie textile et au textile.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Abaca 
fibre, appelée Chanvre de Manille, provenant des tiges et feuilles de la Musa textilis.
Acétate 
fibre d’acétate de cellulose, dont entre 74 % et 92 % des groupes hydroxyliques est acétylate.
Acrylique 
fibre synthétique produite à partir d’acrylonitrile, monomère qui constitue au moins 85 % des unités répétitives dans la chaîne de polymérisation.
Agave sisalana 
plante dont on retire une fibre textile, le sisal.
Alcantara 
matière synthétique qui imite la peau de daim.
Alfa 
fibre provenant de la feuille de la Stipa tenacissima.
Alpaga 
fil produit avec la laine du camélidé éponyme.
Angora 
fil produit avec le poil d’un lapin, très doux moelleux.
Apprêt 
traitement de finition des tissus textiles, servant le rendre plus lisse, étanche ou résistant aux taches.
Armure 
est un vocable qui dans le textile a deux significations : la première désigne l’ensemble des opérations de montage du métier à tisser, la seconde désigne la manière de croiser le fil de trame et le fil de chaîne.
Aspe (ou asple) 
dévidoir qui sert à recueillir la soie des cocons.

B[modifier | modifier le code]

Baguette d'encroix ou d'envergure
Barre perpendiculaire à la chaîne et glissée dans celle-ci pour maintenir l'alternance des fils pairs et impairs sur certains métiers.
Batavia 
nom d’un tissu sergé très fin, tissé 2:2.
Batiste 
type de tissu de lin très fin, transparent et léger.
Beaverteen
type de futaine, tissu lourd, satiné et gratté sur l’envers.
Biais
ou oblique, signifie de travers, non dans le sens orthogonal du tissu.
Bobine 
est un support sur lequel est enroulé le fil; formée d’une âme cylindrique et de deux flancs latéraux.
Botonné 
fil qui forme des petits nœuds ou maintient des perles qui donne un effet botonné.
Bouclé
type de tissu où un des deux fils qui le compose forme des anneaux qui donne un effet frisé.
Bourette
filé obtenu à partir de déchets de soie (fil de schappe), tissage grossier et irrégulier.
Brocart 
tissu, apparenté au damas, qui s’obtient avec une trame supplémentaire qui intervient uniquement sur les zones à décorer, en soie, pesante, pour tapisserie.
Broderie 
art de décoration des tissus qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils avec une aiguille ou un crochet.
Byssus 
tissu réalisé avec la soie produite par un mollusque.

C[modifier | modifier le code]

Calandrage 
traitement de finition avec passage entre des rouleaux chauffés qui écrasent le tissu lui donnant un aspect lustré comme le Chintz. Si les rouleaux présentent des reliefs, on obtient des dessins et des effets spéciaux comme des marbrures ou moiré, gaufrage.
Calicot 
toile de coton.
Canetage 
action de transférer le fil de trame, des bobines sur les canettes qui iront dans les navettes.
Canette 
petit cylindre de métal, bois ou carton, sur lequel sont enroulés le fil ou la soie dans la navette.
Cantre
partie de l’ourdissoire ou bâti muni de broches destinées à recevoir les rochets, pour l’ourdissage des chaînes.
Carde 
accessoire pour carder. Deux planchettes de bois hérissées de clous, le frottement l’une contre l’autre démèle et peigne les fibres.
Cardage 
opération de peignage des fibres à filer.
Cartons (en
pièces de bois permettant de séparer des fils pour réaliser un tressage rudimentaire.
Cachemire 
fibre provenant de la laine longue et soyeuse de la chèvre hircus de la province du Cachemire.
Canne d’enverjure 
le métier à tisser classique comporte 2 verges, ou "cannes d'enverjure", en bois dur (habituellement du poirier) permettant de conserver la croisure des fils de chaîne sur la longueur du métier. On parle d'« envergeage des fils de chaîne ».
Chanvre 
fibre textile tiré du Cannabis.
chiffon 
selon les pays : étoffe très légère à voile transparent ou mauvaise étoffe.
Chiné 
(Vient du français « à la chinoise ») tissu de soie, de couleur bigarrée, caractérisé par des dessins aux contours flous obtenus par la coloration du fil de chaîne avant le tissage ou par impression après tissage.
Chiné 
fil teint en masse avec différentes couleurs pour obtenir l’effet chiné après tissage.
Chintz 
tissu de coton robuste sur armure toile ou satin, caractérisé par des couleurs vives et un aspect lustré (parcaline), obtenu par un fort calandrage.
Coir 
appelé aussi « bourre », fibre provenant de la noix de coco.
Colorant réactif 
colorant pour fibre cellulosique. Prend le nom de réactif parce qu’il réagit avec le groupe oxhydrile de la cellulose.
Coton 
fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers, gossypium.
Coton hydrophile 
ou laine de coton, est un type de coton commercialisé après avoir été cardé, traité chimiquement, blanchi et rendu absorbant.
Coton mercerisé 
consiste à traiter une étoffe de coton (cellulose) à la soude caustique afin d'améliorer les caractéristiques physico-chimiques des fibres.
Crêpe 
nom générique de tissus, de matières et poids divers, caractérisé par son aspect granuleux et ondulé.
Crêpe de chine
tissu obtenu par l’emploi de trames à torsion alternée, compacte et lourde.
Crêpe Georgette
tissu extrêmement léger, fin, rigide, à armure toîle.
Crêpe marocain
tissu pesant, par l’usage du fil de trame plus gros que le fil de chaîne, ce qui crée des côtes horizontales ondulées.
Crêpe satin
tissu moelleux, rasé, lustré sur l’endroit et opaque sur le revers.
Crêpe de laine 
tissu de laine assez léger, avec une forte torsion du fil qui donne une surface granuleuse.
Cretonne 
tissu assez fort, constitué de fils de chanvre, lin ou coton sur une armure de toile et dont la texture est carrée.
Cupro 
ou bemberg-cupro est une fibre textile artificielle. Il est obtenu par dissolution de la cellulose dans une liqueur cupro-ammoniacale.

D[modifier | modifier le code]

Damas 
est un brocart tramé d'or originaire de Damas (Syrie). Il se caractérise par le fait que les dessins de l'endroit se retrouvent en couleurs inversées sur l'envers.
Damassé
linge sur lequel apparaissent des dessins par des procédés, de tissage. Cet art existe encore, mais avec des métiers Jacquard.
Denier 
unité de masse linéique pour les fibres textiles correspondant à une masse de 1 g pour une longueur de 9 000 m.
Denim 
tissu utilisé pour la confection des blue-jeans.
Dentelle 
tissu sans trame ni chaîne, généralement en fil de soie, lin, nylon ou fibres plus riches selon les cas, exécuté par les dentelliers(ères) à la main ou à la machine, à l'aide de points semblables ou non, formant un dessin, à bords dentelés ou non.
Dentelle au fuseau 
les fuseaux de la dentelière ne servent pas à filer mais elle bobine son fil sur les fuseaux qui lui permettent de faire sa dentelle.
Dévidage 
première opération avant le tissage qui consiste à faire des bobines de fils à partir des écheveaux.
Dyneema 
fibre synthétique résistante particulièrement adaptée à la production de câbles de traction. Utilisé dans des épreuves sportives comme le kitesurf, la spéléologie, l’alpinisme et le parapente.

E[modifier | modifier le code]

Écheveau
enroulement circulaire et en spirale du fil.
Écru 
est la couleur d'un textile qui n'a pas encore été blanchi. C'est un blanc tendant vers le gris et légèrement vers le jaune.
Élasthanne 
fibre synthétique élastomère constituée par au moins 85 % de polyuréthane.
Étamine
étoffe légère, mince et souple. Utilisée par exemple en cuisine comme filtre.
Ennoblissement 
consiste à traiter une étoffe afin de donner certaines caractéristiques au produit fini. Il peut s'agir d'opérations mécaniques ou chimiques.
Ensouples 
2 parties du métier à tisser ; l’un porte le fil de chaîne, l’autre enroule le tissu fabriqué.
Éponge 
tissu avec boucles de fil qui absorbe une grande quantité d’eau.
Étamine
désigne aussi une étoffe légère, mince et souple. Utilisée par exemple en cuisine comme filtre.
Étiquetage pour l'entretien des textiles 
ensemble des indications utiles pour l’entretien du textile.
Étiquetage sur textile 
ensembles des indications qui, de par la loi, doit appaître sur chaque produit textile mis en commerce.

F[modifier | modifier le code]

Fausse fourrure 
imitation de fourrure naturelle, appelée à tort « fourrure synthétique » et composée de fibre synthétique obtenue à partir du pétrole.
Feutre 
étoffe faite de poils d'animaux agglomérés ensemble par pression et ébouillantage.
Feutrine 
c’est un feutre, étoffe colorée, douce, résistante et légère.
Fibre textile 
ensemble des produits fibreux qui, par leur structure, longueur, résistance et élasticité, ont la propriété de s’unir, par filage, en fil fin apte à être tissé.
Fibres naturelles 
laine, soie, coton, lin, chanvre, jute, sisal, raphia.
Filage 
assemblage de plusieurs brins (fils), en entortillant ensemble 2, 3 ou 4 fils très fins, pour en formé qu’un seul plus gros.
Filature 
établissement industriel de filage du textile (coton, soie, ...).
Fil de chaîne 
ou chaîne, ensemble de fils qui avec ceux de « trame » forment un tissu.
Fil textile 
produit du filage, c'est-à-dire l'agglutination de fibres textiles pour former un ensemble long.
Fileur, fileuse
ouvrier qui fait du fil avec une matière textile ou qui travail dans une filature.
Finition
traitement d’après tissage pour améliorer les caractéristiques du tissu.
Flanelle 
tissu duveteux et doux au toucher, à l'origine en laine cardée et maintenant en coton peigné.
Floconné 
fil dont la section varie, de fine à grosse, formant de petites houpes comme des flocons, au tissage ou au tricotage.
Foule 
ou la foule ou pas, éspace qui s’ouvre entre les fils de chaîne pour faire passer le fil de trame, sur un métier à tisser.
Foulage 
opération de finition des tissus de laine, qui consiste à compacter le tissu pour le feuter et le rendre imperméable.
Fouloir 
machine ancienne utilisée principalement dans les manufactures lainières (Foulon (moulin)) et également dans l’industrie du papier.
Frange (textile) 
tissu d’où pendent des filets, servant à orner les meubles, les vêtements, ...
Fuseau 
bâton en bois, renflé à une extrémité ou en son centre, qui permet le filage de la laine, du lin, du chanvre ou du coton.
Futaine 
(de Fostat, faubourg du Caire) étoffe pelucheuse, de fil et de coton ou de coton et de soie croisée. Devint de fabrication courante, en Europe, au temps de croisades.

G[modifier | modifier le code]

Gabardine 
tissu de coton d'armure façonnée et très serrée, relativement imperméable à l'air et à l'eau.
Gaze 
espèce d’étoffe légère, ajourée, et transparente, faite de fil de coton, lin, laine, soie, d’or, ou encore d’argent. Son nom provient de son lieu de fabrication : la ville de Gaza au Proche-Orient.
Gobelin 
tissu fabriqué sur un métier Jacquard, qui tente d’imiter les tapisseries de la manufacture des Gobelins.
Gore-Tex 
tissu synthétique à haute capacité d’imperméabilité et anti-transpirante.
Grappe 
accident survenu durant le tissage ou les opérations connexes (foulage, tondage, ...) dont le résultat est un défaut dans le tissu.

I[modifier | modifier le code]

Ikat 
procédé de teinture des fils, diffus spécialement en Indonésie et en Malaisie.
Industrie textile 
manufactures qui produisent et travaillent les fibres textiles.

J[modifier | modifier le code]

Joseph Marie Jacquard 
inventeur français du métier à tisser semi-automatique en 1801.
Jute 
fibre textile naturelle issue de la plante Corchorus capsularis.

K[modifier | modifier le code]

John Kay
inventeur anglais de la navette (tissage) lancée.
Kevlar 
fibre synthétique polymère extrêmement résistante.

L[modifier | modifier le code]

Lainage 
opération de finition appliquée au tissu pour faire ressortir les poils avec un outil similaire à une carde.
Laine 
fibre textile naturelle d’origine animale : mouton, chèvre, lapin, chameau, lama.
Lice 
ou lisse, partie d’un métier à tisser qui sert à ouvrir le « pas » (toujours au minimum par deux).
Lin 
fibre textile issue du lin cultivé, linum usitatissimum.
Lisage : lecture de la mise en carte (reproduction du dessin sur un papier millimétré).
Loden 
ou lodo, manteau de couleur verte du Tyrol connu dès le XIVe siècle.
Lustrage
fort calandrage à chaud avec ajout de paraffine, cire ou autres composés chimiques pour obtenir un aspect très brillant.
Lyocell 
fibre synthétique produite par la cellulose concassée et dissoute dans NMMO-monohydraté.
Lisière 
bordure du tissu lors de son tissage en sortie du métier à tisser.

M[modifier | modifier le code]

Maille 
la lice (ou lisse) contient les trous (arcades) où passent les fils qui créent les mailles à chaque passage de la navette.
Manufacture de Beauvais 
créée en 1664 par Jean-Baptiste Colbert pour concurrencer les manufactures de tapisseries des Flandres en réalisant des tapisseries de basse lisse sur des métiers à tisser horizontaux.
Métier à tisser 
machine utilisée pour la production de tissus, par le croisement de deux types de fils appelés fil de chaîne et fil de trame.
Métier à tisser horizontal 
métier dont les chaînes sont placées horizontalement.
Métier à tisser vertical 
métier dont les chaînes sont placées verticalement.
Métier Jacquard 
type de métier à tisser pour la confection de tissus à dessins complexes.
Métier à tresses ou métier à lacets
Mise en carte
traduction sur carte du schéma des armures selon un dessin à carreaux blancs et noirs.
Modal 
un dérivé « biologique » du Thermolactyl, fibre produite à partir de la pulpe du bois des arbres.
Mohair 
laine fabriquée à partir de la toison de la chèvre angora d'Asie Mineure, caractéristique similaire à la soie.
Moleskine 
toile de coton fin, recouverte d'un enduit flexible et d'un vernis souple imitant le grain du cuir.
Mousseline 
étoffe fine et transparente originaire de Mossoul en Irak.
Musa textilis 
dite àbaca ou abacà ou abakà, plante de la famille des Musaceae qui produit la fibre textile appelée chanvre de Manille.

N[modifier | modifier le code]

Natté 
ou panama (fibre tressée comme le chapeau de Panamá), dérivé de l'armure toile, obtenu par élargissement des fils de trame et de chaîne.
Navette 
ustensile qui contient le fil de trame et qui passe dans le « pas », entre les fils de chaîne.
Nid d’abeille 
tissu à trois dimensions, en surface un réticule en relief, en profondeur les niches des trous. Leur capacité à absorber l’eau les dédit aux linges pour essuyer.
Nylon 
matière plastique de type polyamide, utilisée comme fibre textile.

O[modifier | modifier le code]

Ourdissage 
préparation des fils de chaîne (sens longitudinal du tissu) pour être enroulés sur l’ensouple.
Ourdissoir
appareil qui permet de préparer les fils de chaîne.
Organdi 
mousseline de coton légère et apprêtée.
Oxford 
tissu pour chemise caractérisé par une armure nattée avec fil de chaîne coloré et fil de trame blanc.

P[modifier | modifier le code]

Passementerie 
ensemble des productions en fil de toute nature (végétal, animal, métallique, etc.) utilisées en décoration vestimentaire ou architecture intérieure. Elle désigne également le commerce de ces produits.
Passe fil
petit crochet métallique qui sert pour faire passer le fil dans les mailles des lices et dans les fentes du peigne.
Pas 
ou la foule, espace qui s’ouvre entre les fils de chaîne pour faire passer le fil de trame, sur un métier à tisser.
Pédales
ou marches, sur un métier à tisser artisanal, permet de manœuvrer les lices (ou lisses).
Pelote 
de forme ronde lorsque le fil est enroulé à la main ou de forme ovale lorsque le travail est fait sur machine.
Peluche 
tissu particulier de fibres naturelles ou synthétiques, caractérisé par des poils longs et soyeux.
Peignage
phase de travail de finition pour dresser le poil dans la même direction.
Peigne
partie du métier à tisser qui sert pour battre, approcher et compacter les fils de trame.
Pied de coq 
motif figuratif d'un textile tissé ou imprimé associé aux empreintes de pieds de coq ; tissu à armure factice combinant l'armure avec ourdissage et navetage appropriés.
Pied-de-poule 
tissu avec dessin à pied de poule similaire au pied de coq, serge où l’on monte 4 fils blancs et 4 fils noirs.
Pince
pli cousu, par point, sur l’envers d’un vêtement pour l’ajuster au corps.
Piqué 
tissu de coton avec motifs en relief et formant des figures géométriques.
Pliage 
installation des fils de chaîne sur l’ensouple.
Pois 
motif composé de gros points.
Polyamide 
polymère contenant la fonction amide N-H-C=O, résultant de la réaction d'un acide et d'une amine.
Popeline 
toile qui présente une côte fine et serrée, elle est absorbante, souple et légèrement soyeuse.

Q[modifier | modifier le code]

Quenouille 
instrument ancien utilisé pour le filage des matières textiles (lin, chanvre ou laine). C'est une tige de bois ou de métal, fixée ou non, sur laquelle est stockée la laine cardée pour la filer.

R[modifier | modifier le code]

Ramie 
Boehmeria nivea, plante textile de la famille des orties utilisée pour la production artisanale. 6 000 ans d'utilisation en font l'une des plus anciennes plantes textiles utilisées.
rame 
Machine utilisée en apprêtage pour les traitements thermiques des tissus et tricots exigeant une tension transversale contrôlée.
Raphia 
fibre tenace et grossière, employée dans l’industrie des cordages, des liens et des tissus d’ameublement.
Rapport
le rapport d'armure est le nombre minimum de fils de chaîne et de trame nécessaire pour représenter l'armure.
Rasage 
traitement de finition qui égalise le poil après le lainage.
Ratinage
frisure que l’on fait subit à certaines étoffe au moment de la finition.
Rayonne 
ou viscose, fibre artificielle transparente issue de la cellulose, absorbe l’eau.
Remettage 
installation des fils de chaîne entre les mailles des arcades (fils permettant de relier la mécanique à la chaîne).
Retors pour trame
fil composé de un ou plusieurs brins et torsadé dans un seul sens (de 8 à 16 tours par centimètre).
Retors particulier
fil torsadé dans un seul sens avec un nombre de torsions variable selon la qualité désirée du tissu.
Rochet 
ou canette ou busette ou fusette, c’est un cône de carton ou de plastique fabriqué pour l’industrie textile et qui permet de réaliser des bobines de fils de 500 g à 2 kg.
Roquetin 
bobine pour le tissage du velours.
Rouet (outil) 
ustensile à deux emplois ; un sert à dévider les écheveaux, dit aussi aspe, le second sert à filer à l’aide d’une quenouoille.
Ruban 
bande longue et étroite, non taillée dans un morceau d’étoffe mais tissée à la largeur nécessaire dans les rubaneries.

S[modifier | modifier le code]

Sanfor
opération effectuée sur un tissu pour améliorer sa bonne tenue au lavage.
Satin 
le terme satin désigne l'ensemble des textiles élaborés par ce type de tissage, soit des étoffes fines et brillantes sur l'endroit et mat à l'envers.
Serge 
tissage qui se caractérise par la présence de côtes obliques sur l'endroit et est uni sur l'envers. Il peut être à effet chaîne ou trame.
Sériciculture 
élevage du ver à soie.
Soie 
fibre naturelle d’origine animale avec laquelle on confectionne des tissus très prisés.
Shantung 
tissu de soie sauvage (tussah), de couleur unie, avec une surface rugueuse.
Schappe 
fil tiré des déchets de soie (bourre de soie).
Sisal 
plante d’où on retire la fibre textile le sisal.

T[modifier | modifier le code]

Taffetas 
tissu de soie à armure toile, au toucher lustré et froufroutant.
Tailleur 
artisan qui confectionne, sur mesure, les vêtements pour homme.
Tapis 
gros tissu de diverses matières, utilisé pour recouvrir les sols, tables, ...
Tapis de chiffon
à l'aide d'un crochet, on fait passer des bandelettes de chiffon à travers les mailles d'un canevas à large trame, habituellement du jute.
Tapisserie 
textile destiné à recouvrir les murs, traditionnellement réalisé sur métier vertical, avec trame discontinue.
Tartan 
étoffe de laine à carreaux de couleurs, typique des peuples celtes.
Technofibre 
nom donné aux fibres textiles fabriquées par l’homme, synthétiques ou artificiels.
Tex
unité de masse linéique pour les fibres textiles correspondant à 1 gramme par kilomètre.
Textile 
ensemble des tissus obtenus par tissage.
Textile non-tissé 
terme générique pour indiquer un produit industriel similaire à un tissu mais obtenu par un procédé autre que le tissage comme le feutre par exemple.
Tissage 
art de construire un tissu.
Teinture 
opération qui permet de changer la couleur d’un matériau par immersion dans un bain contenant un colorant.
Tiretaine 
(étoffe de Tyr), nom de plusieurs étoffes anciennes en laine pure ou mélangée.
Titrage
opération qui détermine le titre d’un fil. C’est un rapport poids/longueur pour déterminer la finesse.
Toile 
mode le plus simple de croiser les fils de chaîne et de trame pour obtenir un tissu.
Toile Aïda 
tissu qui est le principal support pour la broderie car il offre la trame la plus régulière parmi les autres toiles.
Toile de Jouy 
ou indienne, est un genre de Chintz, tissu de coton imprimé.
Toile huilée 
ou toile cirée, imprégnée de cire d'abeille ou huile de lin pour l’imperméabiliser.
Tondage
traitement de finition pour égaliser la hauteur du poil.
Toucher
terme qui désigne le fait de tâter et de sentir par le toucher la qualité d’un textile tissé ou non.
Trame 
ensemble de fils qui avec ceux de chaîne forment le tissu.
Triacétate de cellulose 
matière à base de cellulose et d'acide acétique.
Tulle (textile) 
tissu originaire de la ville de Tulle, en Corrèze. Il désigne un genre de dentelle.
Tussah
tissu de soie tirée de chenilles vivant à l’état sauvage.
Tweed 
tissu de laine originaire de l’Écosse.

V[modifier | modifier le code]

Velcro 
méthode de fermeture, inventée par Georges de Mestral dans les années 1950, composée de deux bandes qui s’accrochent l’une à l’autre (aussi appelée scratch).
Velours 
tissu qui présente sur la face un poil fin ou une série de bouclettes.
Verge 
le métier à tisser classique comporte 2 verges, ou cannes d'enverjure, en bois dur permettant de conserver la croisure des fils de chaîne sur la longueur du métier. On parle d' "envergeage des fils de chaîne".
Verquelure 
Tissu, de production typique de l'ancien pays de Montbéliard,
Viscose 
ou rayonne, fibre artificielle transparente issue de la cellulose, absorbe l’eau.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]