Liste des évêques et archevêques de Chambéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 34′ 00″ N 5° 55′ 16″ E / 45.56667, 5.92111 ()

Liste des évêques et archevêques de Chambéry :

L'évêché de Chambéry est un diocèse créé par une bulle du pape Pie VI, le 18 août 1779. L'évêché devient l'archidiocèse de Chambéry, Maurienne et Tarentaise le 16 juillet 1817.

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1780 - 1793, Michel Conseil (1716-1793)[1].
  • 1793 - 1796, François-Thérèse Panisset, évêque constitutionnel[2]

Évêques puis archevêques du XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le concordat de 1802 rassemble, avec le titre de Chambéry et Genève, l'ensemble des deux départements savoyards, mettant fin à l’archidiocèse de Moûtiers-Tarentaise.

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
Lafon - Portrait d'Albert Leuillieux, archevêque de Chambéry.jpg Blason à dessiner.svg 1881 à 1893 François-Albert Leuillieux (1823-1893), évêque de Carcassonne, puis archevêque de Chambéry[2].

Archevêques du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg 1907 Gustave-Adolphe de Pélacot avril à août 1907, meurt avant de prendre son poste à Chambéry, évêque de Troyes, puis archevêque de Chambéry[2].
Dubillard.jpg Blason à dessiner.svg 1907 à 1914 François-Virgile Dubillard Cardinal (1845-1914), évêque de Quimper - Cornouailles, puis archevêque de Chambéry[2].
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg 1915 à 1936 Dominique Castellan évêque de Digne, puis archevêque de Chambéry[2].
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg 1937 à 1947 Pierre-Marie Durieux évêque de Viviers, puis archevêque de Chambéry[2].
Mgr de Bazelaire.png Blason à dessiner.svg 1947 à 1966 Louis-Marie-Fernand de Bazelaire de Ruppierre archevêque de Chambéry puis archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise[2].
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg 1966 à 1985 André Bontemps évêque de Saint-Jean-de-Maurienne, puis archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise[2].

Le 26 avril 1966, un décret du Saint-Siège unit les diocèses de Chambéry, Moûtiers et Saint-Jean-de-Maurienne. Ce décret indique que les diocèses de Moûtiers-Tarentaise et de Saint-Jean-de-Maurienne sont réunis "aeque principaliter" à l'archidiocèse de Chambéry "de telle sorte qu'il y ait un seul et même évêque à la tête des trois diocèses et qu'il soit en même temps Archevêque de Chambéry, Évêque de Maurienne et Évêque de Tarentaise.

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg 1985 à 2000 Claude Feidt archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise, puis archevêque de Aix
Laurent Ulrich.JPG Blason à dessiner.svg 2000 à 2008 Laurent Ulrich archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise, puis archevêque de Lille

Archevêques du XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
Sin foto.svg Blason à dessiner.svg depuis 2009 Philippe Ballot archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par bulle du 20 mars 1780. Répertoire numérique des archives du diocèse et de l'archidiocèse de Chambéry sur Sabaudia.org, rédigé par Francine Glière, en 1978.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o [PDF] Répertoire numérique des archives du diocèse et de l'archidiocèse de Chambéry sur Sabaudia.org, rédigé par Francine Glière, en 1978.