Lindiwe Mazibuko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lindiwe Mazibuko en 2009.

Lindiwe Mazibuko (née le 9 avril 1980) est une femme politique sud-africaine, membre de l'Alliance démocratique (DA), membre du parlement, porte-parole national et chef du groupe parlementaire de l'Alliance démocratique depuis octobre 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche électorale de l'Alliance démocratique figurant Patricia de Lille, Helen Zille et Lindiwe Mazibuko (2011).

Diplômée de l'université du Cap, auteur d'une thèse sur l'Alliance démocratique (2006) auquel elle adhère, Mazibuko se fait élire à la chambre basse du parlement sur la liste de l'Alliance démocratique au KwaZulu-Natal pour Durban-Nord lors des élections générales de 2009.

Au sein du cabinet fantôme de l'opposition, elle est ministre-adjointe aux Communications et porte-parole nationale du parti avant d'être élu en octobre 2011 à la tête du groupe parlementaire contre le titulaire sortant Athol Trollip (50 voix contre 31). Elle est alors la première femme noire et la première zouloue à exercer cette fonction.

Après un mandat passée à l'assemblée, elle annonce, le 11 mai 2014, suspendre sa position de chef de groupe parlementaire afin de poursuivre des études à l'université d'Harvard [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]