Lina Radke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radke.
Lina Radke Portail athlétisme
HitomiKinue at Ams.jpg
Lina Radke à droite
Informations
Disciplines 800 m, 1000 m
Période d'activité Années 1920
Nationalité Drapeau de la  République de Weimar République de Weimar
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Naissance 18 octobre 1903
Lieu Karlsruhe
Décès 14 février 1983
Taille 1.69 m
Poids 55 kg
Surnom Lina
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats d'Allemagne 2 2 -

Karoline Radke-Batschauer surnommée Lina, née Batschauer le 18 octobre 1903 à Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) et morte le 14 février 1983 à Karlsruhe (Bade-Wurtemberg), est une athlète allemande qui a été sacrée championne olympique sur 800 m aux Jeux olympiques d'été de 1928 à Amsterdam. En compétition, elle pesait 55 kg pour 1,69 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lina Batschauer a commencé l'athlétisme en 1924 à Baden-Baden, où sa famille avait déménagé en 1917. Dans les années 1920, elle était la meilleure coureuse allemande sur les courses de demi-fond. En 1926, elle remportait les championnats d'Allemagne sur 1000 m. Le 7 août 1927, elle réalisait une meilleure performance mondiale en 2 min 23 s 8 sur 800 m aux championnats d'Allemagne. C'était la première de six meilleures performances mondiales ou records du monde de sa carrière. Après son mariage avec Georg Radke, elle partit pour Breslau et remportait un nouveau titre sur 800 m en 1928.

Jeux olympiques de 1928[modifier | modifier le code]

Le 2 août 1928, elle remportait le titre olympique à Amsterdam avec un temps de 2 min 16 s 8 (premier record officiellement enregistré). Cette médaille d'or était la première pour l'athlétisme allemand et pour les femmes allemandes depuis le début des Jeux olympiques en 1896. Après la fondation de la FSFI, le 800 m féminin pu faire partie des courses au programme des jeux de 1928 qui virent pour la première fois l'apparition des athlètes féminines. Cette discipline fut pourtant rayée du programme des éditions suivantes, car les athlètes auraient été trop sollicitées physiquement par cette distance. Dès lors, les femmes ont été interdites de course sur des distances supérieures à 100 m aux jeux. Ce n'est qu'en 1960 aux jeux de Rome que le 800 m féminin fit son retour dans le programme des jeux.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Aux jeux mondiaux féminins de 1934 à Londres, elle atteignait la troisième place sur 800 m (inofficiellement, car en fait elle avait terminé quatrième, elle gagna un rang suite la disqualification par après de la Tchécoslovaque Zdena Koubkova). Cette édition fut la dernière des jeux mondiaux féminins si bien qu'il n'y eut plus de compétitions de haut niveau sur demi-fond féminin. Lina Radke termina sa carrière active pour travailler comme entraîneur à Breslau.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

En 1945, elle fut expulsée de Breslau devenue polonaise et, fuyant la Silésie via Sömmerda en Thuringe, s'installe à Torgau en Saxe-Anhalt. Sa médaille d'or fut perdue durant sa fuite, une copie lui fut remise en 1956 par le comité olympique est-allemand. En 1961, peu avant la construction du mur de Berlin, le couple Radke retourna dans la ville natale de Lina, Karlsruhe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Jeux mondiaux féminins[modifier | modifier le code]

Records et meilleures performances[modifier | modifier le code]

  • 800 m:
    • 2 min 23 s 8 à Breslau, le 7 août 1927
    • 2 min 19 s 6 à Brieg, le 1er juillet 1928
    • 2 min 16 s 8 à Amsterdam, le 2 août 1928
  • 1000 m:
    • 3 min 06 s 5 à Brieg le 24 août 1930
  • Participation à deux records du monde en relais

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]