Le Silence de la cité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Silence de la cité
Auteur Élisabeth Vonarburg
Genre Roman de science-fiction
Pays d'origine Drapeau : Québec Québec
Éditeur Éditions Denoël
Date de parution 1981
Nombre de pages 283

Le Silence de la cité est un roman de science-fiction en langue française d'Élisabeth Vonarburg, publié en 1981 dans la collection Présence du futur.

Résumé[modifier | modifier le code]

Une petite fille, Élisa grandit dans la Cité. Elle est entourée d'amis, mais découvre que ce sont des robots. Il y a aussi Grand-Père, et Paul. Grand-Père est un robot, mais il sert d'interface à un homme très âgé. Paul est presque le seul humain qu'elle voit. Les rares humains qui vivent dans la Cité sont en fait le résultat de manipulations génétiques qui accroît leur longévité. La Cité est l'un des rares espaces technologiques sur une planète ravagée par les « Abominations ».

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]