Le Balcon (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Balcon.

Le Balcon est une pièce de théâtre de Jean Genet en neuf tableaux écrite en 1956 et créée le 18 mai 1960 au Théâtre du Gymnase dans une mise en scène de Peter Brook.

Argument[modifier | modifier le code]

Cette pièce se déroule dans le bordel (lieu de prédilection, cf. Les Paravents) d'une ville pendant une révolte.

Tour à tour l'évêque, le juge, le général, nous livrent leurs secrètes perversions.

Commentaire de l'auteur[modifier | modifier le code]

« Je n’ai pas grand-chose à vous dire, mais je m’emmerde. C’est pour ça que je vous écris. Pour corriger un peu Le Balcon, je l’ai donc relu : c’est très mauvais, et très mal écrit. Prétentieux. Mais comment faire ? Si je m’efforçais à avoir un style plus neutre, moins tordu, il conduirait mon imagination vers des mythes ou des thèmes bien trop sages, bien trop conventionnels. Car inventer n’est pas raconter. Pour inventer, il faut que je me mette dans un état qui suscite des fables, ces fables elles-mêmes m’imposent un style caricatural. C’est lié. »

— Lettre de Jean Genet écrite pendant la gestation de la pièce à Bernard Frechtman, son agent et traducteur, 1960

Distribution à la création[modifier | modifier le code]

Décors, costumes et metteur en scène : Peter Brook