Larus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Larus regroupe un certain nombre d'espèces de goélands et de mouettes. Ce sont des oiseaux marins de la famille des laridés dans l'ordre des Charadriiformes. Ils sont de moyenne à grande taille de couleur générale blanche ou grise, souvent avec des taches noires sur la tête ou sur les ailes. Une étude de 2005 a conduit à une profonde révision de sa définition.

Systématique[modifier | modifier le code]

En dépit de la reconnaissance ancienne de plusieurs groupes considérés comme des genres au sein des Larinae[1] et de la résurgence régulière de cette manière de voir jusqu'à présent, la tendance à regrouper la quasi-totalité, et parfois la totalité des mouettes et goélands dans l'unique genre Larus a été très forte tout au long du XXe siècle[2]. Le plus souvent, sur la cinquantaine de représentants des Larinae, le genre Larus n'écartait que six mouettes correspondant aux genres Creagrus, Pagophila, Rhodostethia et Xema (tous monospécifiques), et Rissa (deux espèces) ; ce système a prévalu jusqu'au début du XXIe siècle.

Le Goéland de Scoresby (Leucophaeus scoresbii) était aussi fréquemment intégré au genre Larus.

En 2005, une étude de phylogénie moléculaire portant pour la première fois sur la totalité des espèces reconnues de goélands et de mouettes (53 espèces) montrait que le genre Larus ainsi conçu n'était pas monophylétique[3]. Confirmant les conclusions de deux études antérieures, l'une portant sur la morphologie[4], l'autre sur des caractères moléculaires[5], elle préconisait la dissociation de Larus en six genres[3] :

Certaines de ces recommandations ont été immédiatement acceptées par la communauté internationale (Chroicocephalus, Hydrocoloeus pour la mouette pygmée)[6],[7] ; les autres font encore l'objet de débats.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon la classification de référence du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) (version 2.9, 2011)[8] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dwight, J. 1925. The Gulls of the World. Bulletin of the American Museum of Natural History. 52, 63-401.
  2. (en) Moynihan, M., 1959. A revision of the family Laridae (Aves). American Museum Novitates 1928, 1–42.
  3. a et b (en) Pons, J.M., Hassanin, A., and Crochet, P.A., 2005. Phylogenetic relationships within the Laridae (Charadriiformes: Aves) inferred from mitochondrial markers. Molecular phylogenetics and evolution, 37 (3), 686-699. DOI:10.1016/j.ympev.2005.05.011 (Résumé)
  4. (en) Chu, P.C., 1998. A phylogeny of the Gulls (Aves: Larinae) inferred from osteological and integumentary characters. Cladistics, 14, 1–43. Résumé
  5. (en) Crochet, P.-A., Bonhomme, F., Lebreton, J.-D., 2000. Molecular phylogeny and plumage evolution in gulls (Larini). Journal of Evolutionary Biology, 13, 47–57. Résumé
  6. (en) Sangster, G, Collinson, J.M., Knox, A.G., Parkin, D.T. & Svensson, L., 2007. Taxonomic recommendations for British birds: Fourth report. Ibis, 149, 853– 857.
  7. (en) Banks, R.C., Chesser, R.T., Cicero, C., Dunn, J.L., Kratter, A.W., Lovette, I.J., Rasmussen, P.C., Remsen, J.V. Jr., Rising, J.D., Stotz, D.F. & Winker, K., 2008. Forty-ninth supplement to the American Ornithologists’ Union check-list of North Americancan birds. The Auk, 125 (3), 758–768.
  8. Congrès ornithologique international, version 2.9, 2011


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :