Khentamentiou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khentamentiou
Divinité égyptienne
Caractéristiques
Nom en hiéroglyphes
xnt n
t y
imnt tyw Z3
[1]
Translittération Hannig Ḫnty-jmntyw
Représentation Canidé noir proche du chacal
Région de culte Égypte antique

Khentamentiou[2] est une divinité funéraire de la mythologie égyptienne dont le culte semble avoir été assez limité dans l’espace et dans le temps.

Son nom, qui signifie « celui-qui-préside les Occidentaux (les défunts) », traduit bien sa fonction funéraire de gardien de la nécropole royale prédynastique et thinite d’Abydos (dynastie 0, Ire et IIe dynasties).

Il est un gardien des nécropoles, avec Anubis et Oupouaout, dieux avec lesquels il est assimilé dès l’Ancien Empire. On trouve également son nom sous la forme Khentamenti qui signifie « celui-qui-préside l’Occident (le monde des morts) »[3],[4].

Il semble que son culte se soit limité à la région d’Abydos où il finit, avant la seconde période intermédiaire, par être assimilé au dieu Osiris, importé de Busiris où il avait déjà supplanté le dieu Andjti. Khentamentiou devient dès lors un des épithètes majeurs du dieu Osiris.

Il est représenté sous les traits d’un canidé noir proche du chacal, animal funéraire par excellence[5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Adolf Erman et Hermann Grapow, Wörterbuch der ägyptischen Sprache, Akademie Verlag, Berlin, 1971, Tome 1, p. 305, 13-14.
  2. ou Khenty(i)mentiou en français, et Khentamentiu et Khentimentiu en anglais.
  3. sans le suffixe w, marque du pluriel
  4. Thesaurus Linguae Aegyptiae, xnt.j-jmn.tt, lemma-no. 850240.
  5. les chacals étant de mœurs nécrophages et vivant en bandes côtoyant la lisière du désert où les anciens égyptiens aménageaient les cimetières