Jun'ichi Nishizawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jun-ichi Nishizawa (西澤 潤一, Nishizawa Jun'ichi?, né le 12 septembre 1926) est un ingénieur japonais connu pour ses inventions de systèmes de communication optique (dont la fibre optique, le diode laser etc.), la diode PIN et le thyristor à induction statique. Il est actuellement président de l'université métropolitaine de Tokyo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nishizawa naît à Sendai au Japon le 12 septembre 1926. Il obtient un B.S. en 1948, et un doctorat en ingénierie de l'université du Tōhoku en 1960. En 1953, il rejoint l'Institut de recherche sur la Communication Électrique à l'Université du Tōhoku. Il y est nommé professeur et directeur de deux instituts de recherche. De 1990 à 1996, Nishizawa est président de l'université du Tōhoku. Il est nommé président de l'université préfectorale d'lwate, (préfecture d'Iwate au Japon) en 1998.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Nishizawa est membre à vie de l'IEEE ainsi que de nombreuses autres institutions telles que la Société de physique de Londres, l'Académie russe des sciences, et l'Académie polonaise des sciences. Nishizawa est décoré de l'Ordre de la Culture par l'empereur du japon en 1989[1]. Il reçoit également le prix de l'Académie des sciences (1974)[1], le prix Jack A. Morton de l'IEEE (1983)[2], le prix Honda et le prix Laudise de l'International Organization for Crystal Growth (1989)[3], l'IEEE lui confère la médaille Edison en 2000[4] et créé la médaille Jun'ichi Nishizawa en 2002[5],[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Prize Winners », université du Tōhoku,‎ mai 2011 (2011-05) (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))
  2. « IEEE Jack A. Morton Award Recipients », IEEE (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))
  3. « Prizes », International Organization for Crystal Growth (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))
  4. « IEEE Edison Medal Recipients », IEEE (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))
  5. « IEEE Jun-ichi Nishizawa Medal », IEEE (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))
  6. « IEEE Jun-ichi Nishizawa Medal Recipients », IEEE (consulté le 3 janvier 2012 (2012-01-03))