Juan José Oroz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan José Oroz
Image illustrative de l'article Juan José Oroz
Juan José Oroz lors de l'Eneco Tour 2009
Informations
Nom Juan José Oroz
Date de naissance 11 juillet 1980 (34 ans)
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Équipe actuelle Burgos-BH
Spécialité Rouleur[1]
Équipes amateurs
1999-2001
2002
2003-2005
Iberdrola-Loina
Bideki
Caja Rural
Équipes professionnelles
2006
01.2007-04.2007
05.2007-12.2012
2013
01.01.2014-01.03.2014
14.05.2014-31.12.2014
Kaiku
Orbea-Oreka S.D.A
Euskaltel-Euskadi
Euskaltel Euskadi
PinoRoad
Burgos-BH
Équipes dirigées
2015- Lizarte

Juan José Oroz Ugalde, né le 11 juillet 1980 à Pampelune, est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Burgos-BH.

Biographie[modifier | modifier le code]

Juan José Oroz débute sa carrière professionnelle en 2006 dans l'équipe Kaiku. Celle-ci disparaît en fin de saison. Oroz rejoint au début de la saison 2007 la formation basque Orbea, puis en mai l'équipe ProTour Euskaltel-Euskadi[2], qui a une place de libre dans son effectif après le retrait de Roberto Laiseka[3].

Il est l'un des seuls Euskaltel-Euskadi à finir Paris-Roubaix 2008. Il participe au Tour de France 2008. Durant la 12e étape entre Lavelanet et Narbonne, il s'échappe en compagnie d'Arnaud Gérard et de Samuel Dumoulin. L'échappée est reprise avant l'arrivée.

L'année suivante, il frôle la victoire à Antequera lors du Tour d'Andalousie où il termine second de l'étape et sixième du général. Peu de temps après, il finit septième du Critérium international.

En 2010, il n'obtient pas de grands résultats mis à part la huitième place du Grand Prix Miguel Indurain et la onzième place du Tirreno-Adriatico.

De 2011 à 2013, il n'obtient pas de résultats notables, mais la formation Euskaltel-Euskadi disparaît à la fin de cette année-là.

En compagnie de Pablo Urtasun, il rejoint l'équipe chilienne PinoRoad, mais l'équipe stoppe son activité au mois de mars. Oroz, signe finalement un contrat au mois d'avril chez les Espagnols de Burgos-BH. Deux mois plus tard, après neuf saisons chez les professionnels, il lève les bras, pour la première fois de sa carrière, lors de la troisième étape du Tour de Corée, où il règle au sprint un groupe de trois coureurs, endossant dans le même coup le maillot de leader de l'épreuve. Il met un terme à sa carrière à la fin de l'année 2014[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Euskaltel-Euskadi - Tour de France 2009 », sur letour.fr (consulté le 9 juillet 2011) [PDF]
  2. (en) « Orozco signs with Euskaltel », Cyclingnews.com, 15 mai 2007.
  3. (en) « Juan Jose Oroz: Emerging from anonymity », sur cyclingnews.com,‎ 18 juillet 2008 (consulté le 14 juillet 2011)
  4. « Juan-José Oroz met un point final à sa carrière, Manuele Mori rempile pour un an comme capitaine de l'équipe Lampre, Simone Ponzi reste fidèle à Neri Sottoli. », sur velo101.com,‎ 7 novembre 2014 (consulté le 7 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :