José Maria de Urquinaona y Vidot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José María de Urquinaona y Bidot (Cadiz, 1814 - Barcelone, 1883) est un ecclésiastique espagnol.

Formé au séminaire de Cadiz, il est ordonné pour le sacerdoce en 1837. Évêque des Canaries en 1868, il est nommé à Barcelone en 1877 au même poste, qu'il occupera jusqu'à sa mort. Il est à l'origine du nouveau séminaire de Barcelone qu'il dote d'un musée de la géologie, et de l'académie philosophico-scientifique de Saint Thomas d'Aquin. Il obtient que Léon XIII proclame la Vierge de Montserrat patronne de Catalogne en 1880 lors des fêtes du millénaire. Sa charge l'amène à participer au Concile Vatican I.

Élu sénateur de la représentation provinciale ecclésiastique catalane en 1879, il défendit à Madrid les intérêts de l'industrie catalane en 1882, et fut reçu en héros à son retour.Le jour de la Saint-Joseph de 1882, il posa la première pierre de la Sagrada familia. Il est enterré à la Basilique de la Mercè. Barcelone donne son nom à une des places centrales de la ville, ainsi qu'à l'arrêt de métro qui lui est associé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]