Jonas Folger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Folger.

Jonas Folger

{{{alternative}}}

Folger en 2010 sur une Aprilia

Date de naissance 13 août 1993 (21 ans)
Lieu de naissance Mühldorf am Inn
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Qualité Pilote de vitesse moto
Équipe Aprilia, KTM
Nombre de courses 52
Pole positions 0
Podiums 4
Victoires 1
Champion du monde 0

Jonas Folger, né le 13 août 1993 à Mühldorf am Inn, est un pilote de vitesse moto allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son oncle, Alexander Folger, a participé à quatre Grand Prix moto au total, en 1995 et 1996. Son père est garagiste. Il fait cadeau à son fils, Jonas, de sa première moto, une 50 cm³ quand il n'a encore que trois ans.

Jonas Folger commence les courses en Bavière, dans l'équipe junior ADAC Südbayern pour la coupe ADAC Minibike. En 2003, dans la catégorie des débutants, sur une 50 cm³, il gagne l'ensemble des quatorze courses et remporte ainsi le titre. Lors des saisons 2004 et 2005, il remporte la coupe ADAC Minibike sur une Honda 65 cm³. En 2005, il est l'un des trois pilotes sélectionnés parmi 1 500 candidats, à l'Académie Red Bull MotoGP. En 2006, il fait les compétitions espagnoles dans la catégorie des 125 cm³ et termine troisième derrière Pol Espargaró et Esteve Rabat. Ses résultats sont moins bons en 2007, seulement quinzième au général, certainement à cause d'un changement de règles dans le championnat espagnol, qui impose des limites de poids à respecter. Le 8 juillet 2007, il court avec une KTM 125 cm³ sur le ring de Salzbourg, et gagne là sa première course en championnat allemand. Il n'a alors que treize ans et 329 jours, ce qui en fait le plus jeune vainqueur dans ce championnat.

Le 17 août 2008, quatre jours après son 15e anniversaire, Folger reçoit une invitation exceptionnelle (wildcard) pour le Grand Prix 125 de la République Tchèque à Brno. Il devient ainsi le plus jeune motocycliste allemand à participer au championnat du monde. Il monte une KTM de l'équipe Red Bull, mais il doit abandonner en raison d'un défaut technique. Il est encore invité pour cinq autres courses, mais il n'arrive à gagner qu'un seul point.

En 2009, il entame sa deuxième saison en championnat du monde 125. Il roule sur une Aprilia du Ongetta Team I.S.P.A. aux côtés de Andrea Iannone, Lorenzo Zanetti, et Takaaki Nakagami. Il est sixième au Qatar, et huitième au Japon. Lors de sa troisième course, à Jerez, en Espagne, Folger rencontre des problèmes de moteur en qualifications et doit partir en 35e position. Il fait alors une remontée extraordinaire jusqu'à la troisième place, mais il chute. Puis au Mans, dans des conditions très humides, il termine à la deuxième place derrière Julián Simón. C'est sa dixième course en championnat du monde et son premier podium. Il termine à une honorable douzième place au classement général. Sa saison 2010 a lieu sans changement notable. Il termine 14e. En 2011, il court encore sur une Aprilia 125 cm³, mais dans l'équipe Red Bull Ajo Motorsport. Le 12 juin 2011, sur le circuit de Silverstone, en Angleterre, il remporte sa première victoire.

Le 7 novembre 2011, il fait quelques tours du circuit de Valence sur un prototype MZ de la catégorie Moto2 sous la pluie et il fait une chute sans gravité. En 2012, il va rejoindre l'équipe MZ racing, pour courir en Moto3. Son coéquipier sera Toni Finsterbusch.

Faute de budget, il était obligé de partir courir chez Ioda . La moto n'étant pas en point, Folger ne finissait que très peu de courses . Par chance pour lui, Alberto Moncayo se faisait évincer du team de Jorge Martinez, il l'a donc remplacé . Dès sa première course avec sa nouvelle équipe, il terminait sur le podium et décrochait sa première victoire en Moto 3 à la course suivante.

En 2013, Folger était toujours chez Aspar . Il a fait un podium à Jerez, profitant de la chute d'Alex Rins, un à Brno, un à Motegi, où Salom et Rins étaient au tapis, ainsi qu'à Valence, où il terminait second, son meilleur résultat de l'année . Il a aussi fait deux pôles positions : une au Mugello et une autre à Misano . Alors qu'il jouait la victoire, il chuta violemment et se fractura la jambe . Il termina donc cette saison à la cinquième place du championnat.

Un nouveau défi l'attend en 2014, le Moto 2, où il fera ses débuts aux côtés d'Axel Pons

Statistiques[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Année Cat. Équipe Moto GP Vict. Podiums Poles Pts Place
2008 125 cm³ Red Bull KTM 125 FRR 6 - - - 1 32e
2009 125 cm³ Drapeau de l'Italie Ongetta Team I.S.P.A. Aprilia RSW 125RW 16 - 1 - 73 12e
2010 125 cm³ Drapeau de l'Italie Ongetta Team I.S.P.A. Aprilia RSA 125 15 - - - 69 14e
2011 125 cm³ Drapeau de la Finlande Red Bull Ajo Motorsport Aprilia RSA 125 15 1 3 - 161 6e
2012* Moto3 Drapeau de l'Italie Ioda Racing Project Ioda -
Total 52 1 4 304

* Saison en cours

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]