John Ball (prêtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Ball.

John Ball († 15 juillet 1381), fut un prêtre anglais et une figure importante de la révolte des paysans.

Disciple de John Wyclif, il s'associa à Wat Tyler, attira un grand nombre de spectateurs en prêchant contre les riches et les grands et marcha sur Londres à leur tête. Arrêté et mis en prison, il fut délivré par ses partisans, vint avec eux assiéger le roi Richard II dans la Tour de Londres et le força à livrer à la foule l'archevêque de Cantorbéry et plusieurs grands officiers, qui furent aussitôt massacrés. Il fut repris et exécuté en 1381.

Un de ses sermons, prononcé à Blackheath (Londres) contenait la phrase célèbre : « Quand Adam bêchait et Ève filait, où donc était le gentilhomme ? ».

Vie[modifier | modifier le code]

John Ball vit au cours du turbulent XIVe siècle en Angleterre. En tant qu’esclave, il devient vite célèbre pour ses discours. Sans le sou et errant dans la campagne anglaise, il est fait prêtre paysan par John Wyclif, malgré les réticences de Ball envers certains dogmes de l’Église.

Il est par la suite excommunié en 1376 pour avoir plaidé en faveur de la pauvreté des ecclésiastiques et l’égalité sociale, des idées en opposition directe avec celles de l’Église, et il est emprisonné à Maidstone par Jean de Gand. L’année suivante, Édouard III d'Angleterre meurt et Richard II devient roi à l’âge de dix ans. La révolte des paysans éclate finalement en 1380, quand les taxes sont augmentées.

La révolte des paysans de 1381 commence en Essex et s’étend rapidement au Kent, où Wat Tyler est choisi comme leader. Les rangs des rebelles grossissent au fur et à mesure qu’ils prennent Cantorbéry et se dirigent vers Londres en libérant des partisans dans les prisons, dont notamment John Ball. Celui-ci, en tant que prêtre, est un appui important pour la cause des rebelles. Son enthousiasme pour cette cause et sa force de persuasion encouragent les paysans à entrer dans Londres. Tyler essaye sans succès de rencontrer le roi, ce qui résulte en des éclats de violence, les paysans s’en prenant aux maisons royales et détruisant l’hôtel de Savoie de Jean de Gand. Le 14 juin 1381, Richard II rencontre les rebelles à Mile End et accepte « d’abolir la servitude, le service féodal, les monopoles du marché et les restrictions sur les achats et les ventes ».

Cet accord est de courte durée car certains rebelles, menés par Tyler, continuent leurs pillages, prennent d’assaut la Tour de Londres et tuent l’archevêque de Cantorbéry et d’autres officiels. Tyler présente de nouvelles demandes au roi, mais il est blessé mortellement par le lord-maire de Londres, William Walworth, lors de sa rencontre avec le roi. Les paysans se dispersent rapidement et Richard révoque ses accords initiaux. John Ball est emmené à Saint Albans où il est pendu et écartelé.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]